AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Le coeur d'une femme est un océan de secrets. ♣ Kayden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
« Enora C. Quispe »
IDENTITY CARD

Féminin
→ NOMS COMPLETS : Enora, Cheyenne Quispe.
→ SITUATION : Profite de la vie, célibataire.
→ PAPIERS : 380
→ BOULOT : Serveuse dans un bar. Restaure la Sybille dès qu'elle en a le temps.
→ J'AIME : Les hommes, la fête, son bateau, la mer, son grand père ♥ Le parachute, l'armée, la vie, la peinture, les voyages. TOUT.
→ J'AIME PAS : Nada. Faut prendre la vie côté coca-cola.



MessageSujet: Le coeur d'une femme est un océan de secrets. ♣ Kayden    Lun 22 Aoû - 4:41

    Kayden & Enora
    L'eau parle sans cesse et jamais ne se répète.

    L'après-midi touchait à sa fin, le soleil n'avait pas daigné faire son apparition de toute la journée, jouant à cache-cache avec des nuages dont la couleur grise ne laissait par penser à un retour de beau temps. Le vent secouait les arbres avec force depuis deux jours, sans s'arrêter. Enora ne savait trop quoi faire de son temps libre à cause de cette météo capricieuse qui venait contrarier ses plans. Elle qui avait prévu de travailler sur le chantier naval après son service de midi, n'avait pas réellement le choix, elle devait rester chez elle, ou bien aller se balader. Après avoir cherché en vain de s'occuper, pendant une bonne heure, tournant en rond, dans sa maison, elle attrapa sa veste grise et son sac, sur un coup de tête certes, mais elle ne supportait plus de rester là, à ne rien faire. Notre hyperactive avait bien du mal à supporter tout ce calme. Elle avait besoin de bouger, encore et encore.

    Ce qu'il y avait de pratique avec cette petite maison, c'est qu'elle était située tellement proche de la mer, quand à peine quelques minutes de marche à pied, la jeune femme se retrouva face à l'océan, elle se pencha légèrement afin d'enlever ses chaussures qui, il fallait l'avouer, n'était très adéquate pour marcher dans le sable, elle garda donc ses chaussures à la main et marcha durant quelques minutes dans le sable, elle adorait cette sensation, le sable glissant sous ses pieds, caressant sa peau. Longeant la mer, laissant par moment l'eau l'atteindre.

    Elle termina sa course en s'asseyant dans le sable, les jambes allongées devant elle. Enora fixait l'océan, suivant du regard les vagues se former aux larges et se volatiliser sur le sable en laissant apparaître une sorte de mousse. Le vent balayer le sable, qui volait sur tout le long de la plage c'était assez désagréable, mais quand la jeune blonde était si proche de l'océan, de son élément, rien ne pouvait gâcher son plaisir. Elle pouvait paraître ailleurs au passant, avec son air absent et cela reflétait bien son état d'esprit, perdu dans ses pensées. La mer était pour elle comme une bulle, un espace où elle se sentait libérée. Après être sortie de ses pensées, elle sortie de son sac, un paquet de feuilles et un stylo. Elle avait toujours des feuilles avec elle, ou qu'elle aille. Parce que parfois, lui prenait l'envie d'écrire à son grand-père, une fois la lettre écrite, elle l'enfermait dans une bouteille et la jetait à la mer. « Cher Grand-père, j'ai commencé à retaper notre bateau, j'espère bientôt pouvoir naviguer avec lui. Ce serait tellement magnifique. J'en rêve la nuit pour tout te dire. J'ai remis la maison en état depuis mon retour, le jardin n'est pas impeccable, mais je fais de mon mieux. Tu sais, je n'avais jamais pensé que ... » Un coup de vent vint faire envoler la feuille sur laquelle Enora était en train d'écrire, elle plongea le reste de feuilles d'un geste rapide dans son sac, s'assurant qu'elles ne s'envoleraient pas. Et tenta de rattraper sa lettre qui volait le long de la plage, se posant parfois sur le sable. Elle ne devait pas avoir l'air très maligne à courir après une feuille sur une plage déserte, mais Enora n'accordait pas beaucoup d'importance à ce que l'on pouvait penser d'elle, en plus il n'y avait personne donc, il fallait vraiment qu'elle la rattrape.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Kayden L. Lockwood »
IDENTITY CARD

Féminin
→ NOMS COMPLETS : Kayden Liam Lockwood
→ SITUATION : Célibataire
→ PAPIERS : 29
→ BOULOT : concierge au théatre
→ J'AIME : courir, la guitare, être seul.
→ J'AIME PAS : que les gens m'entendent jouer ou chanter.



MessageSujet: Re: Le coeur d'une femme est un océan de secrets. ♣ Kayden    Ven 2 Sep - 10:36


Kayden & Enora

✎ Le coeur d'une femme est un océan de secrets.

    Kayden n'avait pas eu la chance de faire son petit jogging matinal et décida d'y aller maintenant. «Je vais courir!» cris-t-il à sa mère. «D'accord. Soit prudent!» Kayden roula les yeux et sur son visage s'afficha un sourire. «Toujours!» cria-t-il rendu à la porte. Il sorti et se mit à courir légèrement. Lorsqu'il court, Kayden est comme dans une sorte de bulle personnel. Il ne se rend pas compte de qu'est-ce qui se passe autour de lui. Il pensait souvent à son père. Qui était-il? Pourquoi les avaient-ils quitté? Où est-il? Et le fait que toutes ses questions étaient sans réponse le frustrait encore plus. Il lui écrivait souvent des lettres et des chansons, mais ne les envoyait jamais. Il gardait le tout vérouillé dans une petite boîte, cachée dans sa chambre. Peut-être qu'un jour, il les ferait lire à quelqu'un, où peut-être pas. Il fallait trouver la bonne personne. Quelqu'un qui le comprend bien.

    Kayden tourna dans un petit chemin qui mena sur la plage. Il avait besoin de faire le vide et rien de mieux que de courir sur la plage. Plus il avançait vers la mer, plus le vent se levait, ce qui le rafraîchit après quinze minute de jogging intensif. Il se foutait qu'il commençait à être un peu essoufflé. Il se foutait que son coeur battait à tout rompre. En autant que les jambes soient toujours en mesure de courir, il va continuer.

    Il arriva sur la plage. Elle était vide, ou presque. Ce qui est un peu normal puisque le soleil n'était pas présent mais par contre, les nuages était au rendez-vous depuis la matinée. Pourtant, aucun signe de la pluie, ce qui lui plaisait bien sûre. Il descendit sur le bord de la mer et se mit à courir les pieds dans l'eau. Un petit défi ne ferait pas de tord. C'était beaucoup plus difficile de courir dans l'eau que sur le sable, surtout avec la fatigue qui commence à se montrer, mais même avec cette nouvelle difficulté, Kayden continua de courir à la même vitesse. La tête baissé, les cheveux dans le vent et les jambes mourantes, Kayden s'est tout de même rendu compte de la feuille de papier qui volait dans sa direction. Il l'attrapa et regarda ce qui était inscrit. « Cher Grand-père, j'ai commencé à retaper notre bateau, j'espère bientôt pouvoir naviguer avec lui. Ce serait tellement magn...» Un cri de femme le fit sursauté et il s'arrêta de lire. «Désolé! C'est à toi?» cria-t-il à la jeune femme qui arrivait près de lui rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Enora C. Quispe »
IDENTITY CARD

Féminin
→ NOMS COMPLETS : Enora, Cheyenne Quispe.
→ SITUATION : Profite de la vie, célibataire.
→ PAPIERS : 380
→ BOULOT : Serveuse dans un bar. Restaure la Sybille dès qu'elle en a le temps.
→ J'AIME : Les hommes, la fête, son bateau, la mer, son grand père ♥ Le parachute, l'armée, la vie, la peinture, les voyages. TOUT.
→ J'AIME PAS : Nada. Faut prendre la vie côté coca-cola.



MessageSujet: Re: Le coeur d'une femme est un océan de secrets. ♣ Kayden    Sam 24 Sep - 11:08

    Kayden & Enora
    L'eau parle sans cesse et jamais ne se répète.

    Il arrivait encore parfois, même régulièrement qu'Enora ai besoin de se ressourcer, pour se retrouver, pour mieux repartir. C'était comme si elle refaisait le plein d'énergie afin d'en déborder à nouveau. Parce que oui, Enora est une vraie pile électrique, une boule de nerf, hyperactive. Mais ça lui va tellement bien, parce que la voir à se morfondre dans son coin ou même à ne rien faire paraitrait vraiment étrange. Se ressourcer impliquait pour la jeune femme, de se retrouver au bord de l'eau, l'océan à perte de vu et du papier et un stylo afin d'écrire à celui qui avait été toute sa vie. Son grand-père. Ce jour-là, Enora avait ressentit le besoin de lui écrire, parce qu'elle ne l'avait pas fait depuis plus d'un an et que son retour à Buenos Aires entraînait chez la jeune femme un trop plein d'émotions, de souvenirs. Il était partout, parce qu'elle vivait dans la maison qui avait été leur auparavant, parce qu'elle réalisait son rêve, parce que dans tout ce qu'elle faisait il y avait quelque chose qui la rattachait à lui, un geste, une mimique, une habitude. Tout, parce qu'il avait été son seul modèle et la personne la plus proche qu'elle n'est jamais eut.

    Un coup de vent, il avait suffit d'un seul pour que la feuille sur laquelle Enora avait commencé à écrire s'envole. Il manquait plus que ça. Satanée météo. Qu'il n'y ai pas de soleil n'est pas un problème, mais le vent sur une plage est réellement désagréable. Elle se pressa de ranger le papier qui lui était resté dans les mains, sans prêter attention à ne pas froisser le papier. Après avoir rangé à la va vite ses affaires elle tenta de rattraper sa lettre qui volait le long de la plage. Courir sur le sable n'était pas le passe-temps préféré de la jeune femme. Elle courra, ne perdant pas une seule seconde la feuille de papier de vue. Mais avant qu'elle ne puisse la récupérer quelqu'un la ramassa. Elle releva son regard pour le poser sur le jeune homme qui à son approche, lui cria qu'il était désolé. Elle commença à ralentir lorsqu'elle arriva à son niveau. « C'est à toi ? » Elle le regarda, il avait forcement lu le début de sa lettre et elle se sentait du coup mal à l'aise. « Oui, merci. » Elle attrapa la feuille de papier, désormais froissée à cause de cette petite virée dans le vent. « J'ai cru que je ne la rattraperais jamais. » Elle lui adressa un sourire avant de reprendre. « Qu'est-ce que je peux faire pour te remercier de m'avoir évité de faire un marathon ? » C'est vrai qu'il lui avait rendu un sacré service et qu'il n'en était nullement obligé. C'était vraiment un miracle qu'il soit là, au même moment. Bon, la feuille aurait bien finie par tomber sur l'eau et l'encre se serait éparpillé cela aurait été illisible et le problème aurait été réglé, mais l'idée même de polluer l'océan de cette manière ou d'un quelconque autre, la rendait malade.

    Désolé, pour la médiocrité de ma réponse, je me rattraperais au suivant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

« Contenu sponsorisé »
IDENTITY CARD




MessageSujet: Re: Le coeur d'une femme est un océan de secrets. ♣ Kayden    

Revenir en haut Aller en bas
 

Le coeur d'une femme est un océan de secrets. ♣ Kayden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember That Day :: || Les arrondissements de Buenos Aires || :: Pinamar; :: La plage-