AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 ▬ Amour Interdit ▬ PV Charlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
« Micael N. Turner »
IDENTITY CARD

Masculin
→ NOMS COMPLETS : Micael Nelson Turner
→ SITUATION : Célibataire mais Amoureux
→ PAPIERS : 322
→ BOULOT : Journaliste
→ J'AIME : Ma fille et mes Amis, Elle(s)
→ J'AIME PAS : Les épinards



MessageSujet: ▬ Amour Interdit ▬ PV Charlie   Mer 30 Mar - 4:57

love Charlie E. Reckless love


ҩųε ƈε þąşşε ŧ'ïℓ εŋŧŗε ŋσųş ʆε ŋε ƈσɱþŗεŋđş þℓųş ŗïεŋ


love Micael N. Turner love


J’avais proposé à Charlie de passer la soirée entre nous, je savais que son copain était occupé ou en voyage du moins je ne sais pas trop mais qu’il n’était pas présent et je n’avais rien de prévue alors pourquoi pas ce retrouver entre nous, petite soirée tranquille, baignade dans la piscine et bien d’autre chose. En faite un petit moment entre nous de quoi renier des liens, devenir encore un peu plus amis, nous étions sur la bonne voie. Et puis j’avoue qu’au fond de moi j’aimais bien passer du temps avec elle-même si je ne lui disais pas forcément car les compliments c’est bien mais il ne faut jamais couvrir trop une femme de compliment. Alors qu’elle avait donc accepté de passer la soirée avec moi, je ne savais même pas ce que nous allions prévoir de beau à faire déjà je savais qu’une partie de jambe en l’air c’était impossible, elle était en couple, ce n’était pas son genre et sans oublier que c’était pas du tout une bonne idée entre elles et moi. Déjà que je n’arrivais pas à faire la différence entre amitié et sentiments, ce que je ressentais pour elle, cela faisait déjà deux semaines que je vivais avec elle et depuis la dernière fois, le jour de l’emménagement je n’avais pas repassé d’autre soirée avec elle, et d’ailleurs par rapport à cette fameuse nuit là lors de son cauchemar, nous n’avions pas reparlé du fait que j’étais venu avec elle dormir. Dès le lendemain matin alors qu’elle dormait encore j’avais quitté sa chambre sans faire trop de bruit car je voulais à tout prix éviter ce sujet là. Et elle aussi m’en avait pas reparlé alors c’était peut-être mieux comme ça. Et puis même si nous en parlions, c’était juste un ami qui avait été aidé une de ses amis qui avait fait un cauchemar pas vrai ?

Aujourd’hui Charlie était occupé, je ne sais pas si elle travaillait, si elle était avec ses copines ou autres mais moi j’étais en vacances pour deux semaines, là chance oui donc je décidais de donner un petit coup de propre à la maison histoire de m’occuper j’aurais pus tout aussi bien aller à la plage, draguer une ou deux filles et les ramener dans mon lit mais j’étais pas d’humeur, et oui même à moi parfois ce genre de chose ça m’arrive, de pas avoir envie ou de vouloir faire autre chose après tout oublié pas mais je suis toujours humain et bien que je pense qu’à ça parfois disons que même ça c’est en vacances.

Après avoir rangé un peu la maison, je pris la voiture pour aller faire les courses, je voulais faire une pizza faite maison ce soir, donc je devais acheter le nécessaire, un peu de rosé, un peu de gâteaux apéritif, et des bonnes glaces pour couronner le tout. Je passais au bar tabac me prendre un paquet de clope et oui je fume rarement mais cela m’arrive et j’aime avoir un paquet d’avance sur moi juste au cas où l’envie de fumer une clope me prendrait. Une fois que tout était fait, je rentrais à la villa, me mettant dans mon short de bain et je commençais à faire des longueurs dans la piscine, histoire de me détendre un peu après les courses, le ménages cela fait toujours du bien et j’ai que ça à faire alors je ne vais certainement pas me prier. Il était déjà 17 heures alors je commençais à faire à manger, de toute manière il suffisait de le faire et de la mettre dans le four et d’attendre le moment voulu pour allumer le four et la faire cuir mais bon au moins comme ça elle serait faite pas besoin de le faire au dernier moment. J’avais sur la pattes de la pizza mis de la sauces tomate bien sur sinon ce n’est pas une pizza sans cette sauce, du jambon, des lardons, des champignons, puis je recouvris de gruyères pour finir par mettre des petits poivrons couper en tout petit dé pour mettre du goût et un peu de chèvre mais comme je ne savais pas si Charlie était très fromage ou pas je n’en mis pas partout et je mis quelques merguez par-dessus tout ça en petit morceau. Cela sentait déjà bien bon car au préalable j’avais déjà fait cuir un peu les aliments pour ensuite les laisser finir cuir dans le four. C’était prêt je mis donc la pizza dans le four sans pour autant l’allumer il n’était pas du tout l’heure de manger. Je préparais la table sur le mini- bar et je préparais aussi l’apéritif et je lavais tout les ustensiles que j’avais utilisés.
Charlie n’allait pas rentrer dans très longtemps maintenant elle allait être heureuse de voir que tout était propre et que tout allait être prêt pour ce soir. J’avais bien des idées pour m’amuser un peu avec elle comme un petit cap ou pas cap avec elle enfin je ne sais pas encore.

J’étais assis sur le canapé entrain de me prendre un petit verre de whisky quand j’entendis la porte s’ouvrir il était 18h45, j’étais entrain de regarder les simpsons à la télé et oui je suis un grand fan de ça j’adore, elle arriva dans le salon et je me tournais pour la regarder, je lui fis un sourire puis lui dis :

« Hum tu rentre quand tout est prêt pour la soirée, ah les femmes on ne peut pas compter sur elle hein »

Je disais ça pour déconner bien sur car avant même de lui proposer la soirée de ce soir, je savais déjà qu’elle avait une longue journée devant elle.

« Tout est prêt la pizza sera prête pour cuir, l’apéritif est prêt et j’ai bien chauffé l’eau de la piscine pour se baigner un peu si on le désir …. Aller un peu de musique tiens on aurait du inviter du monde pour une petite soirée.. »

Je lui fis un clin d’œil et je bougeais mon cul du canapé tout de même, elle était toujours aussi belle et une bonne soirée aller se préparer en espérant qu’elle ne se couche pas tôt par la fatigue.

« J’aimerais voir où sont tes limites Mademoiselle Reckless alors j’espère qu’un cap ou pas cap vous intéressera se soir mais si vous vous défilez je comprendrais… »

Je me mis à rigoler, mais j’avais très envie de voir où elle en était dans ses limites car elle était au fond une femme très mystérieuse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Charlie E. Reckless »
IDENTITY CARD

Féminin
→ NOMS COMPLETS : Charlie, Elwynn Reckless
→ SITUATION : En couple, ou célibataire. C'est complexe.
→ PAPIERS : 1831
→ BOULOT : Fleuriste, anciennement, Avocate au barreau de Buenos Aires.
→ J'AIME : Ma famille, le piano, le chant ...
→ J'AIME PAS : La vie, l'injustice, le terrorisme, ...



MessageSujet: Re: ▬ Amour Interdit ▬ PV Charlie   Ven 1 Avr - 9:46



Dans la vie, on ne contrôle pas toujours tous ...♥️

    Charlie était dans un bar avec quelques-unes de ses amies, elles avaient prévues cette soirée bien avant que Micael n'emménage chez la demoiselle, bien avant qu'ils le décident la chose, même. Alors, quand ce matin son colocataire lui avait proposé une soirée tranquille à la maison, tous les deux, elle n'avait pu lui dire non, mais elle ne pouvait pas non plus planter ces amies. Elle avait donc, fait un compromis, elle passerait la journée avec ses amies comme prévues et elle rejoindrait Micael en début de soirée, vers 20 heures. Tout serait parfait comme ça. La demoiselle était heureuse à l'idée de passer la soirée avec lui, pourtant, elle n'avait pas la moindre idée du pourquoi de la chose. Skyler était partie en voyage et elle, elle en profitait pour passer la soirée avec un autre homme, cela pourrait paraitre étrange, mais pour elle, Micael n'était qu'un ami, rien de plus, alors au diable les commérages. Ils ne faisaient rien d'illégal, ni de mal, ils vivaient juste dans la même maison entre amis. Mais, qui sait réellement ce que l'avenir réserve, tout peut arriver, même la plus inattendue. Parfois, on se convainque d'une chose pour enfouir au plus profond de nous ce que l'on ressent vraiment, sans s'en rendre compte. C'est l'inconscient, ça ne ce contrôle pas tout simplement.

    Les jeunes demoiselles étaient installées à leur table, depuis quelques heures déjà, enchaînant plus ou moins rapidement les verres. Les discussions typiquement féminines s'enchaînaient, passant du sujet favoris, les garçons, aux séries américaines populaires, en discutant quelques minutes sur leurs problèmes de couple ou familiaux, le grand classique quoi. Vers 19 heures, la jeune femme regarda sa montre et s'aperçût qu'il était déjà cette heure là. Elle était en retard, l'alcool et l'euphorie féminine lui avait fait oublier sa soirée avec Micael. Charlie se hata donc à quitter ses amies et à monter en voiture pour rentrer au plus vite. Prendre le volant était peut-être légèrement dangereux pour la jeune femme dans son état, mais bon, la maison n'était pas si loin, elle n'allait pas avoir un petit accident en si peu de temps. Arrivé devant sa villa, Charlie descendit de voiture, la démarché un peu hésitante et se dirigea vers la porte d'entrée. Elle entre et trouva Micael installé sur le canapé, regardant la télévision un verre à la main. Il se tourna vers elle et lui fit la remarque qu'elle rentrait, quand tout était près pour leur soirée, qu'on ne pouvait jamais compter sur une femme. Il termina sur un sourire. Sourire ravageur, Charlie en refaisait l'expérience ce soir, à ce moment précis.

    « Désolé, j'ai pas vu l'heure passer. C'est drôlement propre ici, dit donc. Un homme qui fait le ménage, suspect. T'as quelque chose à te faire pardonner ? »

    Elle afficha un large sourire, amusée. Elle était un peu joyeuse rien de bien méchant, c'était souvent. Mais elle contrôlait encore ses pensées et ses actes. Ce n'est pas en buvant un ou deux verres, peut-être plus en faites, que mademoiselle Reckless est bourré. Faudrait pas rêver. Il lui annonça aussi, que tout était près, le repas, comme l'apéritif. Il avait même eu la bonne idée de chauffer l'eau de la piscine extérieure. Il mit un peu de musique tout en disant qu'ils auraient dû inviter du monde pour la soirée. Mais, ca ne tentait Charlie pour rien au monde. La soirée entre tous les deux, risquait d'être beaucoup plus amusante qu'une soirée avec des dizaines d'amis. « Ah, oui mais moi j'ai pas envie qu'il y ai d'autres personnes ce soir. » Elle se mordit la lèvre inférieure alors que lui, lui faisait un clin d'oeil. Elle le vit se lever du sofa et s'approcher d'elle.

    « J'aimerais voir où sont tes limites Mademoiselle Reckless, alors j'espère qu'un cap ou pas cap vous intéressera ce soir, mais si vous défilez je comprendrais. » Il rigola, Charlie pencha la tête légèrement sur la droite, le regardant avec un regard interrogateur. Pensait-il vraiment qu'elle était du genre à refuser un cap ou pas cap ? Faut pas rêver ! « Je n'ai aucune limite, alors, c'est d'accord pour ce petit cap ou pas cap, mais d'abord sers moi un verre. J'ai encore soif, moi. » Elle s'installa sur le canapé, attrapant quelques gâteaux au passage

    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Micael N. Turner »
IDENTITY CARD

Masculin
→ NOMS COMPLETS : Micael Nelson Turner
→ SITUATION : Célibataire mais Amoureux
→ PAPIERS : 322
→ BOULOT : Journaliste
→ J'AIME : Ma fille et mes Amis, Elle(s)
→ J'AIME PAS : Les épinards



MessageSujet: Re: ▬ Amour Interdit ▬ PV Charlie   Sam 2 Avr - 0:39

Je n’attendais plus qu’elle et elle ne mit pas de temps à faire son apparition dans la maison. Bizarrement en la regardant je voyais bien qu’elle avait déjà un petit peu picolé et j’eu le sourire aux lèvres dire que moi je voyais la petite Charlie sage comme une image qui ne faisait jamais de connerie, qui ne buvait pas forcément en faite on ce trompe beaucoup sur les apparences, c’était une fille pleine de surprise, qui était capable du pire comme du meilleure, d’une joie de vivre qu’on ne peut pas s’ennuyer en sa présence. J’avais appris beaucoup plus depuis que je vivais ici qu’en sortant avec elle pendant deux mois il faut dire qu’on se voyait mais pas autant qu’un couple devrait ce voir en tant normal. En voyant que tout était prêt elle me demanda si j’avais quelques choses à me faire pardonner comme peut-être le fait de lui avoir fait du mal pendant que nous sortions ensemble, c’était peut-être son idée dernière la tête en disant ça je ne sais pas mais j’aime trop notre petit jeu de taquinerie pour lui dire que oui je me ferais pardonner de ça, après tout cela ne serait plus très drôle après si j’étais trop gentil, il serait où le piment dans la collocation ?

« Hum … attend que je réfléchisse … Non je ne crois pas que j’ai quelques choses à me faire pardonner je suis un gentil garçon moi sage qui ne fait jamais de connerie et qui est correcte avec tout le monde enfin le mec idéal quoi et les mecs idéals n’ont rien à ce faire pardonné mais juste à ce faire envier non ? »

En tout cas si le terme ironie devait être inventer cela serait bien exactement pour ce genre de situation car bien sur je jouais avec elle, car des choses à me faire pardonner envers elle je crois qu’il y aurait une belle petite liste, une belle petite liste de connerie que j’avais faite quand nous étions en couple. Mais à quoi remuer le passer ? J’avais fait des efforts pour elle depuis quelques temps et j’essayais de me comporter en mec bien, histoire qu’elle ne regrette pas le fait de m’avoir invité à vivre chez elle. Et puis il faut dire que pour l’instant tout ce passer très bien dans notre collocation. Je lui avais proposé juste au cas où si elle voulait qu’on invite d’autre personnes se soir comme des amis à nous histoire de faire une petite soirée et sa réponse fus net clair et précise, pas d’autre personne, j’eu un sourire qui se dessina sur mes lèvres alors la belle Charlie avait envie de passer la soirée rien qu’avec moi ? Je ferais mon possible pour rester correcte avec elle alors mais elle qui avait déjà bien bu et qui apparemment avait envie de continuer dans sa lancé j’espère qu’il n’y aurait pas de problème à la fin de cette soirée.

Comme toujours je la trouvais magnifique, plus je vivais avec elle et plus je ressentais quelques choses là au niveau de mon cœur, quelques choses d’inconnues, qui ne m’étais jamais arrivé car je sentais que c’était pas de l’amitié, j’avais beau être ce que je suis j’avais des amis et ce que je ressentais pour Charlie ce n’était pas la même amitié qu’avec les autres, c’était bizarre, c’était tellement bizarre que je faisais tout pour faire comme ci de rien n’était bof, allons passons.

« Ok rien que toi et moi … »


Je lui fis un petit clin d’œil je lui avais aussi proposé de faire un petit cap ou pas cap franchement je pensais sincèrement qu’elle allait m’envoyer balader me disant que ce n’était pas son trip et encore une fois elle me surprit, en acceptant la proposition et en me demandant de lui servir un verre d’alcool au passage.. Waouh je ne sais pas ce qu’elle voulait fêter mais en tout cas elle avait l’air d’être partante pour s’amuser un peu, peut-être simplement décompresser un peu de la vie parfois cela fait un bien fou. En même temps Skyler était en vacances depuis quelques temps maintenant peut-être en avait-elle marre, peut-être qu’il lui manquait et qu’elle se noyait dans l’alcool ou s’amuser pour ne pas y penser enfin peu importe moi je serais là pour elle c’était sur et il fallait qu’il fasse gaffe car une expression dit « qui va à la chasse perd sa place » et je n’irais pas à la pêche alors il ne pourra pas la reprendre comme « qui va à la pêche la repêche » m’enfin il fallait que je me ôtes ses idées de la tête Charlie + Moi = Amis c’était pas compliqué à rentrer dans mon petit crâne non ?

« Et si nous prenions l’alcool, qu’on sautait le repas qu’on se posait sur la terrasse à côté de la piscine et que nous jouions un peu ? »

J’attendais même pas sa réponse que je pris tout les gâteaux, mon verre l’alcool, mes clopes et je m’installai sur la terrasse sur un fauteuil long alors qu’elle me rejoignait enfin oublions le repas était un grand mot pour l’instant après on pourrait manger un peu si la faim commencer à être trop forte.

« Cap de te baigner en sous vêtements et non en maillot de bain ? »

Je savais pas si elle serait cap, et je pris mon verre de whisky devant elle en faisant un petit cul sec et lui dis :

« A la tienne ma belle »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Charlie E. Reckless »
IDENTITY CARD

Féminin
→ NOMS COMPLETS : Charlie, Elwynn Reckless
→ SITUATION : En couple, ou célibataire. C'est complexe.
→ PAPIERS : 1831
→ BOULOT : Fleuriste, anciennement, Avocate au barreau de Buenos Aires.
→ J'AIME : Ma famille, le piano, le chant ...
→ J'AIME PAS : La vie, l'injustice, le terrorisme, ...



MessageSujet: Re: ▬ Amour Interdit ▬ PV Charlie   Dim 3 Avr - 8:37



Dans la vie, on ne contrôle pas toujours tous ...♥️

    Charlie avait déjà pas mal but avec ses amies, quand elle arriva chez elle s'était donc assez joyeuse qu'elle s'excuse de son retard auprès de son colocataire. Mais, rassurez vous, Micael ne verrait pas Charlie bourrée, ça non parce que la demoiselle sous ses airs sages, tient l'alcool. Etonnant, peut-être pourtant, la jeune femme peut enchaîner les verres elle ne termine jamais ivre. Ce qui est plutôt agréable, de savoir qu'elle connait ses limites. Ce soir, elle passait donc la soirée avec son colocataire avec grand plaisir, elle avait envie de se changer les idées. Pourquoi la passer avec lui et pas avec ses amies ? Aucune idées, depuis qu'il avait emménagé chez elle, ils s'étaient rapprochés plus que depuis qu'ils se connaissaient, plus proche qu'à l'époque où ils étaient ensemble. Il était tellement adorable, il préparait à manger, faisait le ménage, était là pour elle. Car même s'il n'en avait jamais reparlé, elle était reconnaissante envers lui, pour cette nuit là, où il était resté avec elle à la veiller après un terrible cauchemar où elle avait vu son cousin se noyer sous ses yeux. Mais, cette nuit là, ils l'avaient passé tous les deux dans le même lit, bien entendu qu'ils n'avaient rien fait, mais c'était tout de même très gênant.

    Quand elle découvrit la villa si propre et le repas déjà près, elle ne put s'empêcher de taquiner Micael, c'était ça où ils n'étaient plus riens au fond. Elle lui demanda donc, s'il avait quelque chose à se faire pardonner. Il lui répondit qu'il ne pensait pas, parce que c'était un gars sage comme une image qui ne fait jamais d'âneries et qui est gentil avec tout le monde. Il ajouta que les mecs idéals n'ont rien à se faire pardonner ... Charlie ria à l'intérieur d'elle-même, lui l'homme idéal ? Faudrait pas rêver non plus. Ok, en ce moment il est adorable, mais faut pas pousser quand même. « Si tu le dis. » Puis, changeant de discussion, Micael avait évoqué l'idée d'inviter d'autres amis pour la soirée. Mais Charlie, lui avait répondu qu'elle préférait passer la soirée seule avec lui, elle avait alors vu un sourire se dessiner sur le visage du jeune homme. Comme si cela lui faisait plaisir. La jeune femme alla même jusqu'à se demander, si Micael ne lui avait pas posé cette question juste pour la tester. « Ok, rien que toi et moi... » « Nous deux réunis entre amis ... » L'alcool la rendait joyeuse et elle voulait faire des jeux de mots, là ce n'était pas top, mais au moins y avait une rime.

    Micael avait dû être surprit que Charlie accepte avec tant d'entrain le cap ou pas cap qui lui proposait. Ce jeu rappelait beaucoup de souvenirs à la jeune femme notamment ses soirées d'étudiante à Los-Angeles, ou cela terminé toujours en n'importe quoi. Une fois qu'elle eu accepté et qu'elle lui demanda un verre de Rhum, il lui proposa d'emmener gâteaux, boissons et tout le reste sur la terrasse pour pouvoir jouer en plein air. Elle acquiesça d'un signe de tête, le temps que la jeune femme récupère son verre sur la table de salon, son colocataire était déjà installé sur une chaise longue. A peine arrivé à la porte fenêtre, il lui demanda, « Cap de te baigner en sous-vêtements et non en maillot de bain ? » A peine avait-il finit sa phrase qu'elle le vit avaler cul sec son verre de whisky. « A la tienne ma belle. » Charlie le regarda et fit de même. Déposa son verre par terre et fonça en direction de la piscine. Elle ne prit même pas le temps d'enlever sa robe qu'un énorme bruit d'eau se fit entendre. Trempée, elle était trempée. Folle, on peut le dire. Elle regarda Micael un sourire aux coins des lèvres. « Oups, j'ai oublié d'enlever mes vêtements. Aide moi à remonter. » Elle lui tendit la main, lorsqu'il prit sa main, elle fut parcourue d'un frisson inexplicable. Mais au lieu de se hisser sur le bord de la piscine elle tira de toutes ses forces sur le bras de Micael et lui fit basculer dans la piscine. Elle riait aux éclats, fière d'elle. C'était à son tour, même si elle n'avait pas totalement remplit sa mission. Alors, avant que Micael nu le temps de répliquer, elle lui demanda, « Mica, cap ou pas cap, de m'aider à enlever ma robe. » De cette manière, elle réussissait son cap et lui aussi. Maligne la jeune femme.

    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Micael N. Turner »
IDENTITY CARD

Masculin
→ NOMS COMPLETS : Micael Nelson Turner
→ SITUATION : Célibataire mais Amoureux
→ PAPIERS : 322
→ BOULOT : Journaliste
→ J'AIME : Ma fille et mes Amis, Elle(s)
→ J'AIME PAS : Les épinards



MessageSujet: Re: ▬ Amour Interdit ▬ PV Charlie   Mar 5 Avr - 4:09

Un jeu dangereux oui c’est ce qui était entrain de ce passer à ce moment précis car à peine était elle rentrée que j’avais bien vu qu’elle était déjà un peu ivre, non je ne dis pas bourré loin de là me je voyais bien qu’elle était joyeuse en même temps elle devait avoir passé une bonne journée. Après toute mes propositions les plus folles les unes que les autres nous nous retrouvâmes dans le jardin, moi assis sur le sofa du bord de la piscine buvant mon verre cul sec un peu comme un ivrogne hein…Alors que je venais de lui lancer un petit cap ou pas cap elle mit son verre au sol et plongea dans la piscine, j’eu un petit sourire ou la nul, elle n’avait même pas réussi à faire ça alors je lui dis :

« Hum tu me déçois jolie brune »

Puis elle me demanda de l’aide afin de remonter, bête et con comme le dis si bien l’expression je me rapprochais d’elle afin de l’aider à remonter effectivement à bord mais elle tira d’un petit coup et je tombais moi-même à l’eau tout habiller, il faut dire que je n’étais pas du tout sur mes bons appuis alors là c’était si simple de me faire tomber comme une baleine, j’eu le sourire aux lèvres et j’ouvris la bouche léchant échapper un « petite garce » bien sur elle savait très bien que je ne disais pas du tout ça méchamment mais bien au contraire encore une fois pour la taquiner, loin de moi j’allais l’insulter et en faire exprès, mais en tout cas c’était bien vu. Yeux dans les yeux je la regardais elle avait perdu son petit cap mais j’eu même pas le temps de lui en toucher un mot qu’elle lui demanda si il était cap ou pas cap de lui retirer sa robe. J’en en restais bouche bais elle avait de al chance qu’il avait énormément de respect pour elle car sinon là il lui aurait sauté dessus et il l’aurait dévoré du moins sexuellement, mais il avait du respect pour elle et il ferait son maximum pour se contenir mais franchement vous croyez que j’allais refuser ce cap ?

« Je relève ce défi et je crois avec plaisir »

Je me rapprochais d’elle doucement pour ne pas faire le gros barbare, j’étais à quelques centimètres d’elle, je la regardais dans les yeux mais les miens dérivés de temps à autres sur ses lèvres, je ne devais pas. Je passais ma main dans son dos pour tirer sur la languette de sa robe laissant les ficelles de sa robe tomber, de mes mains je continuais de les faire glisser, laissant apparaître sa poitrine bien sur avec son sous tiens gorge qui heureusement pour elle n’était pas blanc, puis je fis glisser la robe dans l’eau, je plongea la tête sous l’eau pour la reprendre en bas de ses pieds et remontant à bord je la mis sur le rebord de la piscine.

« Tu n’as pas réussi ton cap mais je crois qu’en quelques sortes c’est un travail d’équipe ce qu’on vient de faire et qu’on a réussi à deux non ? »

Je lui lançais un sourire, mais il fallait absolument que je sorte de l’eau la tout de suite elle me rendait complètement malade et franchement le jeu n’était pas fini il venait juste de commencer alors je lui dis :

« Cap ou pas Cap de nous trouvez un dealer ou un pauvre mec qui à de la drogue pour qu’on ce roule un pétard ? Soyons fou cette nuit non »

Franchement la soirée et même la nuit risquer d’être forte amusante si on commencer avec l’alcool, la drogue oups fallait qu’on fasse attention à ce que le sexe ne fasse pas partit de l’histoire pourquoi ? Parce que je savais que si je touchais son corps, si j’avais la chance de pouvoir lui faire l’amour avec les sentiments que j’ai pour elle au fond de moi dont je fais tout pour oublier ne ferait que ressortir et je crois que je pourrais enfin connaître la souffrance d’aimer une personne et je n’avais pas le droit pour moi et pour elle bien sur.

« Je crois qu’on ne va pas être au bout de nos surprises, alors sors de cet eau Mademoiselle Recless et rejoint moi autour d’un bon verre d’alcool que je me ferais un plaisir de refaire cul sec » dis je en buvant une nouvelle fois mon verre d’alcool que je venais de me resservir d’une traite. Oulalala la soirée risquer d’être dangereuse.

En réalité j’avais bien peur de la voir sortir de l’eau car elle serait à moitié nu du moins façon de parler en sous vêtement mais comment exciter un homme … Aie..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Charlie E. Reckless »
IDENTITY CARD

Féminin
→ NOMS COMPLETS : Charlie, Elwynn Reckless
→ SITUATION : En couple, ou célibataire. C'est complexe.
→ PAPIERS : 1831
→ BOULOT : Fleuriste, anciennement, Avocate au barreau de Buenos Aires.
→ J'AIME : Ma famille, le piano, le chant ...
→ J'AIME PAS : La vie, l'injustice, le terrorisme, ...



MessageSujet: Re: ▬ Amour Interdit ▬ PV Charlie   Sam 9 Avr - 1:03



Dans la vie, on ne contrôle pas toujours tous ...

    La soirée se déroulait à merveille pour le moment, en effet les deux jeunes gens étaient tout deux dans la piscine extérieure de la villa. Charlie morte de rire quand le jeune homme lui disait qu'elle le décevait. N'importe quoi. Elle n'en croyait pas un mot. Quoi qu'elle fasse elle était sur de le surprendre, car ils n'avaient jamais réellement apprit à se connaître. Alors, forcément maintenant, plus aucun secrets, c'est ça là vie en communauté. Elle savait qu'elle ne le décevait jamais et que même si c'était le cas, elle saurait se faire pardonner. La jeune femme avait légèrement but, joyeuse elle avait joué un tour à Micael en le faisant tomber dans la piscine, dans laquelle elle se trouvait déjà. Un bon moyen pour qu'il se joigne à elle au final. Le geste n'était en aucun cas prémédité, mais le moment c'était présenté et elle avait saisi l'occasion. Occasion qu'elle n'aurait raté pour rien au monde. Quand il l'insulta de petite garce, elle laissa échappé un léger rire, plus ou moins discret. Elle le regardait souriante, il était trempé lui aussi, de la tête au pied. Le regardant dans les yeux, elle lui proposa sans attendre un autre cap avant qu'il puisse faire la moindre remarque sur son défi à moitié relevé. A l'annonce de son cap ou pas cap, Micael l'avait regardé d'un drôle d'air, comme étonné, choqué de la proposition. C'était en tout bien tout honneur, bien entendu. Et il ne tarda pas a accepté le défi, avec plaisir de plus

    Charlie vit le jeune homme se rapprochait d'elle, lentement. Il la regardait dans les yeux et elle soutenait son regard, qui parfois regardé ailleurs, sur ses lèvres d'après elle. Mais, elle n'en était pas sûre. Délicatement, il passa sa main dans son dos pour commencer à défaire sa robe, quand elle sentit sa main sur sa peau, la jeune femme fut parcourue d'un frisson qui lui traversa toute la colonne vertébrale. Pourquoi cette sensation, cela elle n'aurait pu l'expliquer elle-même. Il fit glisser délicatement la robe de Charlie le long de son corps. Elle se mordit la lèvre inférieure, pensant que cela n'était tout de même pas très orthodoxe. Mais au fond, ils n'avaient pas franchi de limite, alors le jeu pouvait continuer. Il plongea pour récupérer la robe avant de la déposer sur le rebord de la piscine. Il lui annonça qu'elle n'avait pas réussi son cap mais, qu'ils avaient tout de même réussit à deux, en travaillant en équipe. Il souriait, sourire charmeur, craquant, irrésistible, quand on craque une fois, ça peut toujours recommencer, mais il ne le fallait pas.

    « Travailler à deux, c'est tellement moins chiant. » Et puis, il avait fallu qui lui demande si elle était capable de trouver un dealer ou n'importe qui pour acheter de la drogue pour ce faire un petit pétard, ajoutant au passage, d'être fou l'espace d'une nuit. Charlie rigola au fond d'elle. Il ne la connaissait vraiment pas, pas du tout même. Alors, elle sortit de l'eau et enfila sa djellaba courte et blanche qu'elle utilisait à chaque fois qu'elle faisait une escapade à la piscine ou dans l'océan. Bref, elle se dirigea vers la cuisine son verre à la main, buvant quelque gorgés au passage.

    « Viens par là, Turner. Sinon, tu ne vas pas savoir si je réussie ou non. » Elle prit une des chaises du salon et l'approcha du grand placard dans lequel était encastré le réfrigérateur. Au-dessus, il y a avait une petite étagère avec des petits pots, elle prit celui qui était au centre et descendit pour s'installer au bar, elle regarda Micael en souriant. C'était drôle, il devait se demander ce qu'elle faisait. Elle tourna le fond et une petite partie cachée du pot resta dans la main droite de la demoiselle. Elle sortit tout ce qu'il y avait dedans, cannabis et tout le nécessaire pour rouler un bon petit join.

    « Sa marche, si j'ai vu mon dealer, il y a quelque temps ? » Elle donna le tout à Micael, elle contourna le bar et s'approcha du jeune homme, lui ébouriffant ses cheveux mouillés pour l'embêter, elle approcha ses lèvres de son oreille, « Je te laisse rouler, je vais remplir mon verre. » Et elle s'en alla, se servir un autre verre.


    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Micael N. Turner »
IDENTITY CARD

Masculin
→ NOMS COMPLETS : Micael Nelson Turner
→ SITUATION : Célibataire mais Amoureux
→ PAPIERS : 322
→ BOULOT : Journaliste
→ J'AIME : Ma fille et mes Amis, Elle(s)
→ J'AIME PAS : Les épinards



MessageSujet: Re: ▬ Amour Interdit ▬ PV Charlie   Sam 9 Avr - 9:09

Charlie me surprenait de jours en jours, j’avais l’impression de la connaître encore mieux depuis que je vivais avec elle que quand nous étions sortit ensembles auparavant. Je venais à nouveau de lui relancer un défi je ne savais pas encore si elle allait le relevé mais elle me demanda de la suivre, enfin ça je n’avais pas le choix j’étais complètement trempé, alors j’enlevais mon tee-shirt et mon jean, je me retrouvais en caleçon qui lui aussi était bien mouillé et me coller au corps. Je la suivis à l’intérieur de la villa, intrigué par ce qu’elle allait faire peut-être prendre le téléphone pour appeler un dealer enfin je ne sais pas quand elle prit une petite boite et me donna tout le contenu je la regardais avec des gros yeux. Alors ça c’était bien une chose dont je ne m’y attendais pas du tout j’étais surpris, c’était une femme qui cachait bien son jeu tout de même elle me demandait de rouler un joint en attendant elle allait se servir un verre, j’allais le faire mais avant tout je montais dans la chambre afin d’enfiler un autre caleçon pour être un peu à l’aise tout de même et j’enfilais simplement un short et un débardeur blanc, oui un débardeur de mec bien sur. Je redescendis en bas prenant le contenu pour retourner à l’extérieur il faisait tellement beau qu’il fallait tout de même qu’on en profite, je m’installais sur la chaise longue et commencer à rouler le joint, rien qu’à l’odeur quand je le chauffais il avait l’air d’être plutôt bon, je ne sais qui était son dealer mais il avait l’air d’être pas mal en tout cas.

« Bon je pense que tu as réussi ton défi alors ma belle, on va pouvoir se fumer un bon canulé de la paix »

Je me mis à rigoler et une fois qu’il était fini, je commençais à le fumer, la première latte fut puissante en effet ce n’était vraiment pas de la merde qu’elle venait de me donner j’en étais surpris, c’était plutôt bon. Je commençais à fumer, verre d’alcool dans une main et le pétard dans l’autre main j’en savourais pour ensuite le faire tourner et qu’elle en fume mais bon au pire il y avait de quoi en faire plusieurs si nous voulions en reprendre un peu un peu plus tard.

« Je crois que c’est ton tour alors … Que va tu me demander de faire attention n’oublie pas que tu me fais des caps méchants et plus je le ferais aussi »

Je me mis à rigoler, je la regardais elle était vraiment belle, dire que son mec était je ne sais où et moi j’étais là avec sa nana entrain de faire complètement n’importe quoi oui c’était le cas de le dire tout de même, elle était si belle dans sa petite tenue blanche. Je crois que ce serait une autre fille nous serions déjà entrain de faire des folies mais bon je sais ce n’est pas son genre et en plus de ça elle à un mec. Alors que j’avais déjà bien entamé le joint je lui fis tourner pour qu’elle fume à son tour. Je lui fis un petit sourire, et continuait en attendant de boire mon petit verre d’alcool. J’avais bien hâte de voir ce qu’elle me réservé comme surprise quand j’eu l’envie de la faire chier un peu encore une fois, alors qu’elle était sur sa chaise longue bien tranquille entrain de fumer et de boire j’enlevais mes affaires me retrouvant encore une fois en caleçon et je sautais dans la piscine, faisant style de rien du tout, je fis quelques longueurs puis sortant de l’eau je m’allongeais sur elle me frottant à elle et lui dis :

« Alors elle est bonne l’eau comme ces dommages toi qui avait mit un truc sec sur toi »

Je me mis à rire quand je me rendis compte que j’étais allongé sur elle, je la regardais dans les yeux et je ne pouvais plus bouger car l’envie commencer petit à petit à monter et c’était vraiment de plus en plus dangereux. Quand on y repense jouer au jeu du cap ou pas cap à toujours était un jeu dangereux mais en général les deux personnes qui le font sont souvent célibataire, envieuse de sexe pour finir dans le même lit par des caps de m’embrasser etc. et ceux jusqu’a le faire mais nous nous savions qu’il y avait des limites aux jeux et alors que je ne rentrais même plus dans la catégorie du jeu j’étais là allonger sur elle je ne bougeais plus elle avait son verre toujours dans une main et le joint presque finis dans l’autre et moi j’avais mon corps entre ses jambes et ma tête non loin de la sienne, je me disais qu’il ne manquerait plus beaucoup de temps avant qu’elle ne m’ejecte de sur elle et dans ma tête je me disais que ça y est le jeu aller être fini, qu’elle allait m’en vouloir et qu’elle ne voudrait plus qu’on s’amuse, retournant dans sa chambre me laissant en plan, j’avais l’impression intérieurement d’avoir tout gâché alors je la regardais dans les yeux pour essayer de voir sa façon de réagir si elle le prenait toujours comme dans un jeu ou si elle allait m’en vouloir mais dans les premières abords je n’arrivais pas trop à décrire son regard, le mien était plongé dans ses yeux mais encore une fois de temps à autre sans que je ne puisse me contrôler mon regard se déposer sur ses lèvres je savais que c’était encore plus griller, alors je remontais à chaque fois aussi vite mes yeux pour pas qu’elle le remarque mais sérieusement deux personnes qui se regardent yeux dans les yeux quand le regard bouge malheureusement on le voit de suite…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Charlie E. Reckless »
IDENTITY CARD

Féminin
→ NOMS COMPLETS : Charlie, Elwynn Reckless
→ SITUATION : En couple, ou célibataire. C'est complexe.
→ PAPIERS : 1831
→ BOULOT : Fleuriste, anciennement, Avocate au barreau de Buenos Aires.
→ J'AIME : Ma famille, le piano, le chant ...
→ J'AIME PAS : La vie, l'injustice, le terrorisme, ...



MessageSujet: Re: ▬ Amour Interdit ▬ PV Charlie   Dim 10 Avr - 7:08



Dans la vie, on ne contrôle pas toujours tous ...

    Charlie venait de faire découvrir à Micael une partie d'elle qu'il n'avait jamais pu imaginer, du moins c'Est-ce qu'elle pensait. Elle lui avait donc donné tout ce qu'elle avait pour pouvoir rouler un petit canulé de la paix comme il disait. Mais avant de s'attaquer à la tâche, le jeune homme monta dans sa chambre pour se changer, car trempé, il avait enlevé ses affaires et se retrouver en caleçon très moulant devant Charlie, qui évitait de trop le regarder, car torse nu déjà il était très attirant alors en caleçon de cette façon, c'était encore pire. Quelques minutes à peine après, il était de retour et c'était installé sur un des deux transats pour pouvoir faire ce qu'il avait à faire. Pendant ce temps-là, il annonça qu'elle avait réussi son défi l'appelant encore ma belle. Ca la flattait, faut pas dire le contraire, mais c'était assez gênant aussi. Lui, il rigolait et ça faisait plaisir à Charlie de savoir qu'il se sentait bien ici, avec elle.

    Micael commença à fumer, un verre dans une main et le join dans l'autre. Quand il le passa à Charlie, lui disant qu'il pensait que c'était à son tour de jouer. Alors, Charlie fit mine de chercher, elle savait très bien quoi lui demander, mais elle voulait l'embêter, alors elle lui lança un cap « bonus ».

    « Cap ou pas cap de deviner le prochain que je vais t'imposer ? »

    Peu après, Charlie vit Micael enlever son débardeur et son short avant de plonger dans la piscine. Mais, la jeune femme fut surprise de voir le jeune homme ressortir de l'eau, après seulement quelques longueurs. Et là, elle ne comprit pas de suite ce qu'il se passait. Car en moins de temps qu'il en faut pour le dire, elle s'était retrouvé avec Micael sur elle, tremper, il se frotta légèrement contre elle, lui demandant si l'eau était bonne et la narguant en ajoutant que c'était dommage pour elle qui avait enfilé un vêtement sec peu avant. Il rigola et Charlie fit de même, l'idiot. Mais il se stoppa en entendant la jeune femme rire. Il l'a regardait dans les yeux, alors Charlie lui jeta un regard interloqué, le sourire toujours aux lèvres. Elle se demandait ce qu'il pouvait bien avoir, pourquoi s'être stoppé de rire comme cela, d'un coup. Et pourquoi, la fixait-elle comme cela, passant sans cesse de ses yeux à ses lèvres. Car, Charlie avait bien remarqué ce va et vient. Elle se demandait à quoi il pensait, mais la seule chose qui lui venait en tête, elle préférait ne pas y penser. Pourtant, plus les secondes passait, plus elle avait chaud, plus son esprit s'embrouillait, peut-être que c'était l'effet de la drogue ou de l'alcool, ou même les deux. Pourtant, elle avait de plus en plus chaud et elle fermaitde plus en plus souvent les yeux, espérant qu'en les ré-ouvrant il ne serait plus là, sur elle, si près. Elle pensait à Skyler et pourtant, elle avait envie de l'embrasser, mais elle ne devait pas, c'était impossible, il l'avait fait souffrir, sa n'avait pas marché. Ils ne devaient pas céder à la tentation. Ils devaient la dépasser, passer outre. Charlie réussit à oublier sa présence, en pensant à Skyler.

    Mais au moment où elle s'y attendait le moins et sans qu'elle ne s'en rende compte, elle passa sa main derrière le coup de Micael et se redressa, posant ses lèvres sur celle de Micael et resserra son emprise sur lui. Ses lèvres contre les siennes, elle fut parcouru de nombreux frisons, lui parcourant la nuque et la colonne vertébrale. Elle ne voulait plus qu'il s'en aille et pourtant, elle savait qu'elle était en train de faire une terrible erreur, la pire qu'elle puisse faire.

    Mais, la réalité nous rattrape toujours et Charlie détacha ses lèvres de celles de Micael, ce laissant tomber sur le transat, elle regarda le ciel, se demandant ce qu'elle venait de faire. Putain, mais qu'elle conne. Elle posa sa main sur sa tête, laissant échapper un « Et merde. » Elle n'osait plus bouger, il était toujours là sur elle, il n'avait pas bougé d'un centimètre et elle redoutait de croiser à nouveau son regard.


    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Micael N. Turner »
IDENTITY CARD

Masculin
→ NOMS COMPLETS : Micael Nelson Turner
→ SITUATION : Célibataire mais Amoureux
→ PAPIERS : 322
→ BOULOT : Journaliste
→ J'AIME : Ma fille et mes Amis, Elle(s)
→ J'AIME PAS : Les épinards



MessageSujet: Re: ▬ Amour Interdit ▬ PV Charlie   Mar 12 Avr - 22:22

Je passais vraiment un agréable moment avec elle, nous nous amusions et c’était le principal. Il faut dire que quand je lui avais proposé de passer la soirée en ma compagnie je savais d’avance que cela ne serait pas la mort, du moins qu’on ne serait pas tout les deux de notre côté à regarder la télé et sans dire un mot la parfaite soirée pourri quoi. Et jusqu’à maintenant je crois que tout était parfait alors que je lui dis qu’elle devait à son tour me dire le cap ou pas cap, elle me répondis que je devais le deviner alors je me mis à rire et répondis :

« Mais c’est complètement pourri »

Je rigolais toujours plongeant dans la piscine et me retrouvant ensuite sur elle j’étais donc complètement figé, je regardais sa bouche, je ne savais pas trop quoi faire quand je sentis des mains se déposer sur ma nuque. Au début je ne savais pas trop ce qu’elle voulait faire peut-être me tiré les cheveux pour me dégager par terre, puis je me sentis attiré et ma tête se baissa au niveau de sa bouche et je sentis ses lèvres tout contre les miennes. Je fermais les yeux et savourait cet instant prolongeant même le baiser avec. Je n’avais jamais ressentit un tel baiser même quand nous sortions ensemble ce n’était pas aussi parfait cela ne m’avait pas fait autant d’effet, c’était disons complètement banal à l’époque que j’embrasse elle ou une autre fille honnêtement je m’en contre fichais royalement du moment que c’était une fille belle et sexy. Mais là je sentis des frissons et je sentis une sensation de bonheur, je sentis mon cœur battre à toute allure et j’avais aimé ça. J’avais l’impression d’embrasser une fille pour la première fois de ma vie, comme ci j’étais retourné à l’époque du collège et qu’on découvre le baiser et pour tout vous dire même mon premier baiser n’était pas aussi magique qu’à ce moment là je ne comprenais pas ce qui ce passait en moi c’était anormal c’était de l’inconnue à mes yeux. C’était de l’inconnue dans mon cœur tout simplement !

Puis malheureusement tout à une fin et ce baiser s’arrêta elle laissa tomber sa tête sur le transat et laissant échapper un Eh Merde ! J’étais toujours sur elle je ne savais pas comment réagir mais j’avais qu’une envie à cette instant j’avais envie d’elle, j’avais envie de continuer, c’était comme donner du chocolat à un enfant qu’il en savoure la première miette et qu’on lui retire tout de suite après sans qu’il ne puisse finir d’être heureux en le mangeant oui on peut dire que c’était un peu la même sensation. Je savais pourquoi elle avait dit et merde pour son copain et pourtant je ne pensais pas à lui, je me fichais de lui j’avais juste envie de continuer avec elle alors je passais ma main dans ses cheveux peut-être allait-elle me recaler mais je crois qu’à cet instant je ne me contrôlais plus alors je mis l’autre main sur sa cuisse puis lui murmura à l’oreille :

« Non pas Eh Merde Charlie, ferme les yeux et ne pense à plus rien… »

Je mis mes lèvres sur sa bouche et commença à lui caresser la cuisse, pourtant je savais qu’elle était vierge je savais qu’elle ne c’était donné à personne que ce n’était pas son genre de faire l’amour comme ça oui bien sur puisqu’elle ne l’avait jamais fait. Je savais aussi qu’elle avait un copain et que si elle devait s’offrir comme on le dit si bien à quelqu’un ce ne serait certainement pas moi mais lui alors qu’elle allait peut-être me recaler mais comme je le disais je ne pensais à plus rien j’avais juste elle dans ma tête et l’envie de lui faire l’amour, l’envie d’être contre elle de la caresser de la toucher et à peine je posais mes mains sur elle que mon corps était déjà plein de plaisir tellement elle me donnait envie, mon cœur battait à une vitesse comme un enfant qui tombe amoureux et pourtant je ne le devais pas certainement pas. J’avais passé ma main sous sa petite robe blanche pour pouvoir lui caresser la cuisse et j’avais envie de pousser bien plus loin de la caresser dans l’entre-jambe mais je ne voulais pas la violer non plus je ne voulais pas la brusquer je voulais faire les choses biens alors je le faisais délicatement laissant juste voir si elle allait me recaler, si c’était le cas alors je me retirerais de sur elle et j’essayerai de penser à autre chose mais si elle ne me repoussais pas je crois que ce soir pourrait ce finir d’une façon que je n’aurais jamais imaginé en lui demandant de rester avec moi ce soir là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Charlie E. Reckless »
IDENTITY CARD

Féminin
→ NOMS COMPLETS : Charlie, Elwynn Reckless
→ SITUATION : En couple, ou célibataire. C'est complexe.
→ PAPIERS : 1831
→ BOULOT : Fleuriste, anciennement, Avocate au barreau de Buenos Aires.
→ J'AIME : Ma famille, le piano, le chant ...
→ J'AIME PAS : La vie, l'injustice, le terrorisme, ...



MessageSujet: Re: ▬ Amour Interdit ▬ PV Charlie   Mer 13 Avr - 6:03



Dans la vie, on ne contrôle pas toujours tous ...♥️

    Charlie et Micael s'entendait vraiment bien, qui aurait pu le croire ? C'était vraiment assez surréaliste. Se dire qu'il y a quelque semaine encore, la jeune femme le détestait et qu'à l'heure actuelle il passait une soirée des plus géniales, agréables. Quelques verres, un peu de drogues, pas besoin de télévision ou même de musique. L'important, c'était qu'il s'amuse et un cap ou pas cap était idéal pour cela. A un moment, ou c'était le tour de la jeune femme de lancer un cap à Micael, mais elle avait envie de le faire attendre, de l'embêter. Alors, elle lui annonça qu'il n'avait qu'à deviner. Il la regarda en se mettant à rire et lui lança que c'était complètement pourri.

    « Pourri toi-même, tu ne veux même pas chercher. C'est peut-être parce que t'as pas de cerveau en faites. » Elle se mordit la lèvre inférieure comme à son habitude, pour s'empêcher de rire à nouveau. Elle le charriait et elle aimait ça. La jeune femme se sentait vraiment bien auprès de lui, plus qu'elle ne l'aurait jamais imaginé. C'était fou, mais savoir qu'il vivait avec elle, dans la villa lui faisait ressentir un sentiment de sécurité très important.

    Puis, Micael s'était retrouvé sur elle, après une blague idiote de sa part. Charlie avait senti la température monter, grimper. Et puis, dans un élan inconscient, Charlie lui avait attrapé la nuque pour le rapprocher au plus près d'elle, de son visage. C'est à ce moment-là, que leurs lèvres étaient entrées en contact, contact provoqué par Charlie. Micael avait prolongé le baiser et la jeune femme fut parcouru de frissons inexplicables tout le long de sa colonne vertébrale. Les battements de son coeur, s'accélèrerait. Mais, elle pensa à Skyler et rompit le lien qui unissait les deux jeunes gens. Se laissant tomber sur le transat, prononçant un Eh merde, qui traduisait sa prise de conscience. Elle ne pouvait pas faire ça, elle ne pouvait pas faire subir à Skyler ce que Micael lui avait fait endurer à elle. La culpabilité s'emparait d'elle. Il passa posa sa main dans ses cheveux châtains, puis il glissa sa seconde main sur sa cuisse, s'approchant au plus près d'elle pour lui dire à l'oreille qu'il n'y avait pas de Eh merde, qu'il fallait qu'elle ferme les yeux et qu'elle ne pense plus à rien. Qu'elle oublie le reste. Charlie ferma les yeux quant Micael commença à lui caresser la cuisse, déposant un baiser passionné sur les lèvres de la jeune femme. Mais les yeux fermé, les images de Skyler l'assiégeaient. Elle ne se dégagea pas, parce que malgré qu'elle soit mal vis-à-vis de Skyler, elle avait envie de l'embrasser, d'être avec lui, qu'il la serre dans ses bras, qu'il lui fasse l'amour. Et pourtant, elle pleurait, les larmes coulants le long de ses joues. « J'y arrive pas, j'arrive pas à l'oublier. J'ai l'impression qu'il est là, à côté de nous. »

    La tentation était trop forte et elle ne put s'empêcher d'embrasser Micael à nouveau, cette fois-ci avec beaucoup plus de conviction, avec fougue. Charlie déposa une de ses mains sur la joue de son colocataire, l'autre sur sa taille. Elle avait peur et c'était compréhensible. La jeune femme n'avait jamais passé le cap, pas même avec Skyler. Alors, l'idée de perdre sa virginité, là, de cette manière, pour une histoire d'un soir lui aurait fait encore plus peur d'habitude, mais l'effet de l'alcool et de la drogue qui agissait encore sur son organisme la rendait un peu plus insouciante qu'à son habitude.Puis, elle laissa aller ses peurs, les partageant même. « J'ai peur ... » Elle avait peur, de faire l'amour d'une part, mais aussi de tromper son petit ami et peur qu'il se passe quelque chose entre eux. Ces peurs n'étaient pas idiotes, elles étaient réelles et était totalement compréhensible. La situation n'était pas simple.

    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Micael N. Turner »
IDENTITY CARD

Masculin
→ NOMS COMPLETS : Micael Nelson Turner
→ SITUATION : Célibataire mais Amoureux
→ PAPIERS : 322
→ BOULOT : Journaliste
→ J'AIME : Ma fille et mes Amis, Elle(s)
→ J'AIME PAS : Les épinards



MessageSujet: Re: ▬ Amour Interdit ▬ PV Charlie   Mer 13 Avr - 7:49

En emménageant ici je n’aurais jamais pensé qu’une soirée comme celle-ci allait se produire mais c’était le cas. Je ne sais pourquoi mais quand je la caressais je ne ressentais pas les mêmes sensations que d’habitude en caressant n’importe quelle femme c’était beaucoup plus intense, c’était beaucoup plus précieux. Elle venait de me dire qu’elle n’arrivait pas à oublier Skyler, qu’elle avait peur également je la regardais dans les yeux et lui fis un petit sourire, mon regard était plongé dans le sien, pour la première fois j’étais entrain de regarder une femme avec amour alors que ce n’était pas la mienne, que ce n’était pas ma copine, qu’elle était avec un autre et si l’envie d’être sur elle n’était pas aussi forte je me serais levé et aurait peter un plomb lâchant même peut-être mes sentiments en disant que j’avais tout gâché entre nous quand nous étions ensemble et que je l’aimais oui, je pouvais le cacher mais j’avais des sentiments pour Charlie j’étais amoureux d’elle depuis que j’avais emménagé ici, j’avais découvert la vraie Charlie c’était la première fois que je découvrais autant une fille hormis quelques exceptions mais dont je n’avais aucun sentiment. Je passais sa main dans les cheveux de Charlie puis je lui dis :

« Je suis la pour te protéger quoi qu’il arrive, je t’ai promis que je te ferais jamais de mal, si tu ne veux pas alors stop moi mais j’ai très envie de toi maintenant tout de suite, je veux simplement que tu penses à moi, à toi, à nous et que tu oublis tout et que tu savoure cette instant mais si tu me repousse alors je partirais… »

Je voulais lui faire comprendre par ses mots que j’avais envie de coucher avec elle et que je le ferais mais si bien sûr elle ne le voulait pas alors elle n’avait qu’à me dire stop et me poussait et je me retirerais de sur elle, je commençais donc à continuer de la caresser, je l’embrassais fermant les yeux, j’étais entrain de savourer chaque instant de ce baiser. J’étais vraiment heureux à cet instant mais j’aurais aimé que ce soit encore plus magique j’aurais aimé qu’elle n’est pas de petit copain, j’aurais aimé qu’elle soit mienne. Mais malheureusement je devais faire avec et le pire c’est qu’elle ne savait même pas que pour moi ce qui allait ce passer était important elle devait penser qu’elle ne serait qu’une fille de plus qui passe dans mon lit alors que pas du tout. Elle serait la première fille qui passe dans mon lit pour laquelle j’ai des sentiments peut-être que pour elle se serait sa première fois mais en quelque sorte pour moi aussi ce serait la première fois avec une fille que je respecte, une fille que j’admire, une fille qui en quelques sortes fait battre mon cœur.

Je retirais mon tee-shirt me trouvant torse nu et je sentis ses mains se déposer dans mon dos, je fermais les yeux j’en conclus qu’elle n’allait pas me repousser et je ferais tout pour ne pas être brusque pour ne pas lui faire du mal car à mes yeux elle n’était pas n’importe qui. Ma main toujours sous sa robe je la glissais pour lui retirer elle était en sous vêtements et j’avais simplement mon short et mon caleçon heureusement que le temps dehors était plutôt bon alors nous n’avions pas froid. Je déposais mes doigts sur sa poitrine commençant à la caresser, nos baisers ne cesser pas, je savourais chaque instant, je commençais à retirer son soutien-gorge laissant sa poitrine se dévoiler sous mes yeux je me mordis la lèvre. Je me relevais un petit peu pour pouvoir retirer mon short il ne restait plus que nos bas à tout les deux et je continuais de l’embrasser, je n’arrêtais pas. Je choppais dans la poche de mon short un préservatif j’en avais dans chacun de mes jeans, shorts enfin dans tout mes vêtements et je glissais son bas commençant de mes mains à la caresser au niveau de son sexe. Je commençais à lui faire quelques préliminaires afin qu’elle soit un peu plus prête moi j’étais complètement prêt par mon regard je lui faisais comprendre qu’elle ne devait pas avoir peur, que je ne lui ferais pas de mal, je savais que ce serait sa première fois alors je ne comptais pas être sauvage et de toute manière même si ce n’était pas sa première fois je n’aurais pas eu l’envie d’être sauvage mais simplement d’être doux envers elle car elle méritait d’être traiter comme une reine.

Je retirais mon caleçon à mon tour puis mis ce petit bout de plastique obligatoire pour toute partie de sexe et ceux que ce soit avec une fille d’un soir ou avec la fille qu’on aime. J’étais sur elle nous étions complètement nu je la regardais dans les yeux l’embrassant, lui faisant comprendre que ça allait être le moment et qu’il ne fallait pas qu’elle ait peur, je ravaler ma salive c’était tout con mais au fond même moi j’avais peur car j’avais des sentiments pour elle. Je rapprochais mon bassin du sien et tout doucement je commençais à entrer en elle afin de lui faire l’amour, je fis sa dans une délicatesse afin de pas lui faire de mal. Même pour moi la sensation était bizarre car elle était vierge ce qui voulait dire que ce serait plus difficile pour moi de rentrer en elle c’est pourquoi j’y allais doucement, puis une fois que j’étais en elle je commençais doucement et très délicatement à faire des vas et viens tout en la regardant dans les yeux avec des yeux brillant et je voulais qu’elle lise en moi qu’elle pouvait me faire confiance je voulais qu’elle oublie tout et qu’elle ne pense qu’à elle et moi, ce moment dans le fond était tout simplement magique, j’étais juste heureux, j’étais entrain de faire l’amour avec une fille dont j’avais des sentiments et j’y allais vraiment dans une délicatesse, passant mes mains sur son corps, l’embrassant et en la protégeant tout en même temps, je ne pensais plus à rien juste elle et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Charlie E. Reckless »
IDENTITY CARD

Féminin
→ NOMS COMPLETS : Charlie, Elwynn Reckless
→ SITUATION : En couple, ou célibataire. C'est complexe.
→ PAPIERS : 1831
→ BOULOT : Fleuriste, anciennement, Avocate au barreau de Buenos Aires.
→ J'AIME : Ma famille, le piano, le chant ...
→ J'AIME PAS : La vie, l'injustice, le terrorisme, ...



MessageSujet: Re: ▬ Amour Interdit ▬ PV Charlie   Jeu 21 Avr - 9:13



Dans la vie, on ne contrôle pas toujours tous ...♥️

    Micael était là au dessus d’elle, entrain de la caresser, tendrement certes. Mais malgré tout c’était assez gênant et difficile à vivre pour la jeune femme. Elle lui faisait part de ses peurs, il la regarder droit dans les yeux, affichant un petit sourire. Il était là lui, contrairement à Skyler. Déposant à nouveau sa main dans les cheveux châtains de la jeune femme, geste qui était tellement rassurant que Charlie soupira. Il lui expliqua qu’il serait toujours là pour la protéger, quoi qu’il advienne, qu’il lui avait promis en arrivant ici. C’était vrai qu’il lui avait promis, elle s’en souvenait maintenant. Il était bien loin maintenant, ce jour là. Quand on voit ou ils en sont aujourd’hui. Il enchaîna, lui disant que si elle ne voulait pas alors il arrêter. Mais qu’il avait très envie d’elle à ce moment là. Qu’il voulait qu’elle pense à lui, à elle, à eux deux et qu’elle oublis tout le reste. Qu’elle savoure l’instant présent. Mais qu’a l’instant ou elle le repousserait, il quitterait la villa. Charlie qui n’avait jamais été éprise du désir ardent de faire l’amour ne le repoussa pas, elle avait envie de lui, du moins c’Est-ce qu’elle pensait. Comment pourrait-elle savoir l’effet que cela fait sachant que jamais elle n’a passé le cap. Elle savait qu’elle faisait une erreur, mais voilà, quelques fois, on ne contrôle pas ses envies, ses pulsions non plus.

    « Je veux pas que tu partes, je veux pas que tu me laisses seules. » Elle tentait de retenir ces larmes, car elle était pas bien, elle culpabilisé avant même de faire la moindre chose vraiment grave, car un baiser, tout le monde pardonne, mais une partie de jambe en l’air, c’est plus compliqué. Elle l’embrassa pour lui montrer, qu’elle ne disait pas ça juste pour qu’il reste à la villa, mais pour qu’il reste avec elle. « J’ai pas peur, je veux pas que tu arrêtes, reste là, s’il te plait. » Elle mentait sur le fait qu’elle n’avait pas peur, même avec l’alcool, même avec la drogue, même avec son esprit enfumé, elle ressentait ce sentiment d’insécurité, car sautait le pas était quand même quelques chose d’important pour quiconque. Après un autre baiser de la part de Micael, Charlie le vit se redresser et retirer son tee-shirt, pour la seconde fois de la soirée, elle observait son torse, musclé et en profita pour passer ses mains dans son dos. Pendant que lui, lui enlevait sa robe, délicatement. Même s’il était tard, l’air n’était pas froid. En moins de temps qu’il en faut pour le dire, Charlie se retrouva entièrement nue sur le transat Micael continuant à l’embrasser, à la caresser. Elle aimait le contact de leurs corps, l’un avec l’autre. Elle était sans cesse parcourût de frissons, plus intenses les uns que les autres. Et puis, il avait sortit un préservatif, ils n’allaient pas faire ça sans filet quand même. Il faudrait pas que la demoiselle tombe enceinte pendant un coup d’un soir et qui plus est, sa première fois. Sa aurait été encore plus apeurant pour la jeune femme.

    Alors, quand il eu enfilé son préservatif et retiré son caleçon, il regarda Charlie avec un regard étrange mais qui ne faisait pas peur à Charlie, au contraire, il l’a rassurait. Alors, il s’approcha au plus près d’elle et la jeune femme sentit une sensation assez désagréable au premier abord, douloureuse même et puis, la douleur s’évapora. Elle s’agrippa sur les épaules du jeune femme l’embrassant avec fougue pour oublier se qui était en train de se passer. Elle ne pouvait croire à ce qui était en train de se passer, car elle était tout de même entrain de tromper son copain et même si elle n’était pas totalement nette, elle comprenait plus ou moins se qui se passait et elle était assez lucide pour ressentir quelques onces de culpabilité. Il avait le regard brillant de plaisir, Charlie ne pouvait s’empêcher de se dire, qu’il l’avait trompé des tonnes de fois et que finalement il l’avait elle aussi, comme toute ses autres filles.

    Malgré ça, les vas et vient qu’effectuer Micael donnait du plaisir à Charlie et elle laissa un léger jouissement de plaisir s’échapper de sa bouche. Son cœur battait à une vitesse inimaginable, comme s’il allait bientôt perforer sa cage thoracique, sa poitrine. Le souffle court, elle murmura un  « On ne devrait pas. » à Micael. Mais, même si elle ne devait pas, elle éprouvait un plaisir fou à ce moment précis. Tout se mélanger dans sa tête, effet de la drogue ou de tout se qui se passe ? Aucune idée, une chose est sure, elle n’était sur de rien, ne savait quoi faire, arrêter, continuer ? Il était trop tard.



    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Micael N. Turner »
IDENTITY CARD

Masculin
→ NOMS COMPLETS : Micael Nelson Turner
→ SITUATION : Célibataire mais Amoureux
→ PAPIERS : 322
→ BOULOT : Journaliste
→ J'AIME : Ma fille et mes Amis, Elle(s)
→ J'AIME PAS : Les épinards



MessageSujet: Re: ▬ Amour Interdit ▬ PV Charlie   Mer 27 Avr - 3:34

J’avais bien du mal à croire moi aussi à ce qui était entrain de ce passé. Je n’aurais jamais cru un jour que j’aurais la chance de pouvoir lui faire l’amour, surtout avec tout ce qui c’était passé entre nous. De plus il ne faut pas oublier qu’elle avait un petit copain enfin un petit copain. Honnêtement quand je sortais avec elle je n’étais qu’un garçon égoïste et je me foutais de tout et d’elle aussi, elle le sait de toute manière ce n’était pas une surprise, elle savait que je la trompais, je lui avais mit des lapins juste pour coucher avec une fille enfin je lui en avais fait voir de toutes les couleurs. Mais pour être honnête depuis que je vis chez elle j’ai l’impression qu’ils sont jamais ensemble, je ne l’ai jamais vu dans la villa, je ne sais même pas si il est en ville, je le vois jamais, j’aurais la chance d’avoir une fille comme elle à mes côtés je ferais tout pour passer plus de temps avec elle et je ne la laisserais pas toute seule comme ça. Oui je sais pourtant c’est bien que ce que je faisais à l’époque vis-à-vis d’elle, et bien pire encore mais je crois que en passant beaucoup de temps avec elle, elle c’était emparé de mon cœur. C’est bien la première fois que j’avais l’impression de ressentir quelques choses pour quelqu’un. Oui une impression car pour quelqu’un comme moi qui n’est jamais tombé amoureux, je ne peux pas dire si c’est de l’amour, qu’est ce que l’amour en réalité ? Je n’ai jamais ressentit de sentiments pour quelqu’un mais pour elle je savais qu’il y avait quelques choses et comme je ressentais un sentiment inconnu envers elle, la déduction était pas dur à faire cela ne pouvait être que de l’amour. Et en parlant d’amour c’est exactement ce que nous faisions à cet instant, oui nous faisions l’amour et je ne parle pas de baiser, baiser ce sont les filles d’un soir que je choppe dans un coin et à avec qui le moment et plutôt brutal, sauvage, alors que là, c’était plutôt tendre, affectueux, doux, en même temps c’était sa première fois et je ne voulais en aucun cas lui faire de mal.

Alors que j’étais entrain de lui faire l’amour, je sentais bien qu’elle était mal à l’aise, du moins je sentais qu’elle était belle et bien là dans l’action et qu’elle prenait du plaisir mais je sentais aussi son esprit un peu ailleurs, pourtant je voulais qu’elle ne pense à rien d’autre, qu’elle oublie tout. Mais je commençais à la connaître par cœur et j’étais sur qu’elle profitait du moment mais qu’au fond d’elle, elle pensait à son abrutis de copain Skyler. En même temps je comprends un peu, moi je l’avais trompé mais je ne pensais jamais à elle culpabilisant de coucher avec une autre mais elle c’était une fille bien alors que moi plutôt un beau salaud et je l’assume. D’ailleurs on pourrait dire que je suis aussi un beau salaud de profiter de la situation et d’elle en quelques sortes mais j’étais tellement heureux de lui faire l’amour et je crois que de lui enlever sa virginité me rendais encore plus heureux et plus excité par ce moment de tendresse. Le problème c’est qu’une fois que tout serait fini je me demande vraiment ce qui va ce passer, je vis tout de même chez elle, nous devons nous croiser tout les jours alors comment faire à la suite ? Elle risquerait de m’éviter, de plus me regarder de la même façon, je risquerais même de perdre son amitié, et la je ressentis comme une bouffé de chaleur en moi je regrettais presque ce que j’étais entrain de faire car je ne voulais pas la perdre, j’avais trop besoin d’elle maintenant dans la vie mais je la connais trop bien pour savoir qu’elle ne me regardera plus de la même façon, j’allais perdre son amitié, notre complicité. J’eu un pincement au cœur, mais très vite j’essayais de revenir dans le feu de l’action je ne devais surtout pas montrer que j’étais complètement déstabilisé par quelques choses.

Malgré ma peur et mes pensées, je prenais un plaisir fou, en réalité coucher avec une fille pour qui on a des sentiments et coucher avec une fille qu’on connait à peine ce n’est vraiment pas la même chose, c’était sa première fois, elle n’était pas expérimenté et pourtant j’avais la sensation que c’était la première fois que je prenais autant de plaisir avec une fille car pour une fois ce n’était pas que mon cerveau et mon sexe pour être poli avec laquelle je pensais pour faire l’amour mais il y avait aussi mon cœur qui était en jeu et la sensation et nettement supérieur à une partie de jambe en l’air d’un soir. Je voulais savourer cet instant un maximum possible car malheureusement je ne savais pas ce qui adviendrait après notre rapport sexuel. En réalité je ne voulais pas trop y penser du moins surtout pas maintenant je ne voulais pas gâcher notre moment de plaisir. De toute manière j’avais toute la nuit pour y penser après quand nous irons nous coucher chacun dans notre lit malheureusement. Je ne sais même pas si la soirée pourrait continuer après ça, j’avais peur qu’elle ne coupe court très vite. Mais de toute manière il était trop tard pour reculer, il était trop tard pour penser à ce que je pouvais perdre et elle aussi, le mal était fait.

Je continuais à lui faire l’amour quand je sentis que malheureusement le moment fatidique aller arriver, le moment ou tout aller ce finir, alors dans mon moment d’excitation, je finissais de lui faire l’amour mais sans être trop brusque je ne voulais vraiment pas lui faire de mal c’était tout de même sa première fois et on ne peut pas faire l’amour à une fille de la même façon quand elle le fait pour la première fois ou quand elle le fait pour la énième fois. Alors que j’avais fini je me dégageais doucement de sur elle, puis je partis directement dans la cuisine afin de jeter le préservatif dans la poubelle. Une fois que c’était fait je ressortis dehors et enfilais mon caleçon me posant sur le transat à côté d’elle, je ne parlais pas je reprenais simplement par respiration et en même temps je ne savais même pas quoi dire, j’étais un peu mal à l’aise. Moi mal à l’aise après un rapport sexuelle c’est pour dire qu’elle comptait vraiment à mes yeux. Je regardais en direction du ciel, qui était plutôt bien dégagé, les étoiles étaient présente et c’était vraiment beau à voir, j’aurais préféré profiter de cet instant dans ces bras, après sa première fois j’aurais aimé être encore dans ses bras, la réconforter lui dire que je l’aimais mais nous n’étions pas un couple et je ne pouvais pas faire comme ci de rien n’était c’était plus fort que moi. Je me tournais légèrement vers elle et lui dis simplement :

« Ca va ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Charlie E. Reckless »
IDENTITY CARD

Féminin
→ NOMS COMPLETS : Charlie, Elwynn Reckless
→ SITUATION : En couple, ou célibataire. C'est complexe.
→ PAPIERS : 1831
→ BOULOT : Fleuriste, anciennement, Avocate au barreau de Buenos Aires.
→ J'AIME : Ma famille, le piano, le chant ...
→ J'AIME PAS : La vie, l'injustice, le terrorisme, ...



MessageSujet: Re: ▬ Amour Interdit ▬ PV Charlie   Sam 7 Mai - 6:09

    « Ca va ? » Il n'avait que ça à dire, rien d'autre, Charlie n'en revenait pas putain. Non, ça n'allait pas. Pendant qu'il était parti à la cuisine, elle s'était ré-habillée en vitesse, ne voulant pas rester une seconde de plus nue devant lui. Ils avaient fait l'amour comme des sauvages, à la vue de tout le monde, Charlie n'en revenait pas. Et même si, les effets de la drogue et de l'alcool n'étaient pas dissipés, elle n'était pas totalement conne et inconsciente, elle savait ce qu'elle avait fait, elle s'en voulait. Elle avait même peur de ce qu'elle était là, à cet instant précis. Elle passa sa main dans ses cheveux, regardant le ciel. C'était une nuit étoilée, le ciel était splendide, Charlie aurait voulu regarder le ciel des heures pour éviter de le regarder lui. Charlie ne savait pas quoi faire torturer par sa conscience, elle ne se sentait pas très bien. Non, ça n'allait pas, c'était évident, elle venait de perdre sa virginité, d'une part, de deux, elle avait trompé son petit copain et d'autre part elle avait couché avec son ex qui était aussi son colocataire. Comment voulait-il qu'elle aille bien ? C'était impossible, irréalisable, impensable. « Non, ça ne va pas, pas du tout. » Les larmes envahissaient peu à peu ses yeux bleus, avant de couler le long de ses joues, allongeait là, sur le transat, où ils avaient eu leurs ébats amoureux, si on peut dire amoureux ... Elle détourna la tête, regardant à l'opposé de Micael, elle ne voulait pas croiser son regard. La bouteille de Rhum dont Charlie c'était servit peu avant été là, à porté de main, alors la jeune femme, tendit le bras attrapant la bouteille qu'elle ouvrit à toute vitesse. Elle se mit à boire au goulot, pas très élégant certes, mais elle n'en avait que faire. Tout ce qu'elle voulait c'était être mieux.Tremblant de froid mais également de peur. Qu'allait-il advenir d'eux ? Bah oui, parce que coucher ensemble c'est bien, mais s'il n'y a pas de sentiments, ils allaient être mal à l'aise, quoique même s'il y avait des sentiments en jeux. Ils vivaient tout de même dans la même maison, qui, quoi qu'elle soit grande amènerait forcement les deux jeunes à se croiser et se côtoyer, ce qui, n'était pas sur d'être voulu par les deux ... La nuit été tombée depuis quelque temps déjà et Charlie était réellement morte de froid, grelottant. Elle aurait voulu rentrer, mais elle n'en fit rien. Elle ne bougeait pas, fixant encore et toujours le ciel étoilé de cette si étrange nuit.


    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Micael N. Turner »
IDENTITY CARD

Masculin
→ NOMS COMPLETS : Micael Nelson Turner
→ SITUATION : Célibataire mais Amoureux
→ PAPIERS : 322
→ BOULOT : Journaliste
→ J'AIME : Ma fille et mes Amis, Elle(s)
→ J'AIME PAS : Les épinards



MessageSujet: Re: ▬ Amour Interdit ▬ PV Charlie   Mar 24 Mai - 3:15

Alors que nous venions de finir de coucher ensembles, je venais de demander à Charlie si elle allait bien mais je crois que ce fut la question la plus bête que je venais de lui poser. Je me sentais vraiment mal à l’aise vis-à-vis d’elle, je ne voulais pas la faire souffrir, je ne voulais pas lui faire du mal. Je ressentais quelques choses de très fort pour elle et de la savoir ainsi me rendait moi aussi très mal. J’aurais aimé la prendre dans mes bras à cet instant présent mais je n’en fis rien je ne pouvais pas, ce n’était pas mon rôle. Du moins je disais ça mais cela ne m’avait pas empêché de coucher avec elle juste avant. Je n’étais vraiment pas fier de moi elle ne m’avait pas arrêté mais j’avais sentit la peur en elle et peut-être aurais je dus partir prendre le devant mais j’avais tellement envie d’elle, pas seulement pour une partie de jambe en l’air et c’est fini on en parle plus mais parce que c’était bien une des premiers fois que je faisais l’amour avec une fille pour qui j’avais des sentiments. Elle était belle douce, sensible, rayonnante et incroyablement canon il ne faut pas l’oublier.

Je la regardais alors qu’elle était entrain de se prendre une bouteille au goulot et je fronçais les sourcils, je me sentais pas à ma place je ne savais pas quoi faire, j’avais le choix entre partir et continuer la soirée hier tellement j’étais mal à l’aise à cet instant précis, monter dans ma chambre et dormir ou affronter la réalité et rester là avec elle en essayant de parler mais je crois que la troisième solution n’était franchement pas la meilleure puisque je crois que si il y a bien une personne qu’elle ne voulait pas voir à ce moment précis je pense que c’est bien moi depuis que la chose était faite, elle n’arrêtait pas de détourner son regard pour ne pas croiser le mien. J’avais l’impression d’être un monstre maintenant à ses yeux et je ne supportais pas ça. C’est vrai qu’elle aurait voulu perdre sa virginité avec son petit ami, celui qu’elle aime mais non elle avait fait ça à la belle étoile et avec son colocataire. Je ne suis pas une fille, je ne sais pas ce que c’est de vouloir faire sa comme « une princesse » car souvent c’est ce qu’elles veulent pour leurs premières fois enfin bien évidement pas toutes certaines enfin passons… En tout cas une chose est sur j’avais bien compris qu’elle avait imaginé beaucoup de chose mais pas celle-ci. Alors je lui dis :

« Je crois que je vais te laisser pour ce soir, je pense que tu as besoin d’être seul, je suis désolé, t’inquiète pas pour moi je vais me trouver un coin ou dormir … »

Je baissais la tête et sans attendre qu’elle ne réponde je pris mes affaires et quittais la maison, elle devait surement croire que j’allais finir la soirée en boite de nuit et passer la nuit avec une autre « poufiasse » histoire de, enfin ceux qui me connaissent imaginerait tout de suite ce genre de chose alors qu’en faite pas du tout je comptais simplement prendre le chemin de chez ma meilleure amis afin de parler avec elle et qu’elle puisse m’héberger, je sais qu’elle sera toujours là pour moi, comme je suis toujours là pour elle et j’avoue qu’en ce moment je suis perdue j’ai tellement besoin d’elle que je pense que c’est le moment idéal pour débarquer chez elle et être dans ses bras afin qu’elle me réconforte… Ma vie allé si bien avant que je n’emménage chez Charlie maintenant je suis perdue par des sentiments nouveaux… Je ne sais même pas encore ce que je devrais dire le lendemain matin en rentrant à la maison mais je comptais bien sur ma meilleure amie pour qu’elle m’aide… Je prenais le chemin de chez elle repensant à cette soirée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

« Contenu sponsorisé »
IDENTITY CARD




MessageSujet: Re: ▬ Amour Interdit ▬ PV Charlie   

Revenir en haut Aller en bas
 

▬ Amour Interdit ▬ PV Charlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember That Day :: || Les résidences de Buenos Aires || :: San Isidro; :: RECKLESS' & TURNER'S-