AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Alaska Riley Stones ♦ « Une vie ! Quelques jours, et puis plus rien ! » G. de Maupassant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

« Invité »
IDENTITY CARD




MessageSujet: Alaska Riley Stones ♦ « Une vie ! Quelques jours, et puis plus rien ! » G. de Maupassant   Dim 19 Déc - 8:08


Alaska Riley Stones

Feat Kristen Stewart





© Chou.

« C'est dans mon malheur que je puisse la force de me battre. Et de me relever. »
Chou.



©️ Chou.

Alaska Riley Stones est née le premier janvier dix-neuf cent quatre-vingt douze à Londres. Elle est âgée de dix-huit ans et va sur ses dix-neuf. La seule chose qu'elle sait d'elle et dont elle est sûr, c'est qu'elle est née à Londres. Enfin, elle croit. Après tout, on a très bien l'amené ici après sa naissance. Elle ne connaît pas ses parents. Pourquoi Buenos Aires ? Parce qu'elle sait et ça c'est une certitude, elle l'a lu dans son dossier, que ses parents étaient argentins. Mais elle ignore comment elle est arrivée à Londres. Alaska n'a pas de frères et soeurs, mais la vie peut toujours apporter son lot de surprises, n'est-ce pas ? Elle est célibataire, mais pour une raison particulière. Elle a peur des hommes et celui qui lui redonnera confiance en elle et en lui, n'est pas encore né. Elle n'aime pas grand-chose, mais les livres, l'art, la photo et la musique l'ont toujours attiré, sans qu'elle sache pourquoi. Elle adore flemmarder sous sa couette le matin, et rester le plus longtemps possible dans son lit après la sonnerie du réveil. Elle mange énormément de fruit et est véritablement accro au nutella. Ele déteste quand les autres font du bruit autour d'elle, mais elle a le droit d'en faire autant qu'elle veut. Elle parle dans son sommeil. Elle a toujours son ipod et son appareil photo avec elle. Même si elle les perd souvent dans son sac. Elle a déjà fumé, mais comme ça ne lui apportait rien elle a arrêté. Plus jeune elle a touché à la drogue, et même si maintenant elle en consomme toujours -mais beaucoup moins qu'avant-, elle essaie d'arrêter. A quinze ans, elle c'est retrouvée dans la rue, parce que son tuteur est mort. Elle a passé un an dehors, sans toit, elle se nourrissait quand elle pouvait et elle essayait d'échapper aux gangs. A ses seize ans, elle a été embauché dans une boite de striptease. Sauf que le patron avait aussi une jolie petite armée de prostituées, et qu'elle est rentrée dedans contre son gré. Elle a été violé le soir de son arrivée, et malgré ses nombreuses tentatives de fuites et son traumatisme, il ne la jamais laissé en paix et il la faisait travailler. A chaque fois, Alaska avait encore plus mal et elle se détruisait un peu plus. Jusqu'au jour où lasse de se faire détruire, elle est partie. Personne ne sait où elle est, personne ne la cherche.





Oh, miroir, mon beau miroir...


©️ Chou.

Le moins que l'on puisse c'est que la belle Alaska a un caractère très étrange. Elle est horriblement lunatique, capable de changer d'humeur d'un claquement de doigts. C'est une jeune fille intelligente qui a toujours eu envie de réussir et qui déteste quand les choses trainent trop longtemps. Elle est très organisée que se soit dans sa vie, ou dans son travail. Quand elle dit qu'elle ferra ça à une heure précise, elle le ferra. Elle a un courage impressionnant qui lui a permit de se sortir de situations périlleuses dans sa jeunesse. Drôle, elle fera tout pour faire n'importe qui. Elle est capable de sortir un nombre impressionnant de conneries et de phrases bizarres à une vitesse incroyable. Le ridicule ne tue pas, elle en est la preuve vivante. Alaska est une personne déterminée et têtue. Quand elle veut quelque chose, ou même quelqu'un, elle ferra tout ce qu'elle peut pour l'avoir et elle ne lâchera pas l'affaire tant qu'elle n'aura pas eu gain de cause. Même si la jeune fille est une personne vers qui on aurait tendance à aller en cas de besoin, elle reste très froide avec les gens qu'elle ne connait pas. Et si elle n'a pas envie d'en faire son ami, elle ne le ferra pas. La jeune femme a été mature très jeune. Personne ne sait comment, si c'est à cause de son histoire assez spéciale, mais elle a rapidement prit en maturité, profitant peu de son adolescence, mais elle se rattrape. Comme elle semble un peu mieux dans sa tête qu'avant, les gens qu'elle connait et qui ont des enfants en bas-âge n'hésite pas un seul instant à lui confier leur progéniture. C'est une une jeune fille naturelle. Elle ne se cache pas sous des tonnes de maquillages et qui ne porte pas de vêtements qui la mette en valeur. Elle ne se cache pas non plus sous des habits amples. Elle veut être apprécié pour ce qu'elle est vraiment et pas pour ce qu'elle semble être. A l'apparence forte, Alaska est une jeune fille qui souffre énormément de son passé et a énormément de mal à se relever.






☺️ C'est l'endroit idéal pour draguer...


©️ Chou.

Alaska n'est pas un canon de beauté, mais ce n'est pas non plus une laideur monté sur des roulettes. Elle ne se démarque pas des autres filles. Elle est dans le moule. Pas trop grande, mais pas minuscule elle mesure une mètre soixante-cinq pour cinquante-cinq kilos. Elle a de longs cheveux bruns qui ondulent jusqu'au milieu de son dos. Elle n'aime pas spécialement les lisser, mais elle le fait de temps en temps. Elle a deux grands yeux verts très expressifs, qui sont une véritable à son âme. On peut y lire toutes sortes de choses. Mais on y voit le plus souvent de la crainte et de la peur. Ils ont aussi tendance à virer aux gris quand le temps devient nuageux. Elle n'est pas du tout épaisse, mais elle est musclée. Elle a une démarche féline et on a l'impression qu'elle va nous sauter dessus à chaque pas qu'elle fait dans la rue. Même si elle ne se fait pas remarquer, les hommes se retournent sur son passage et ça lui a plusieurs fois porté préjudice dans son passé. Elle a une peau très blanche, qui malgré le soleil a du mal à rester bronzée. Elle n'aime pas spécialement le maquillage, mais il lui arrive se maquiller très légèrement. Côté mode, elle n'est pas au top du top, ne roulant pas sur l'or, malgré la fortune assez conséquente qui lui a été léguée. Elle ne la suit pas spécialement, et quand elle achète des vêtements, elle ne regarde pas s'ils sont dans le dernier magasine, mais s'ils lui plaisent. L'avis des autres ne comptent pas pour elle. Alaska vit pour elle, pas pour les autres.!





♥️ Je veux l'amour, la joie, la bonne humeur...


    Alaska Riley Stones est née le premier janvier dix-neuf cent quatre-vingt douze à Londres. Elle est âgée de dix-huit ans et va sur ses dix-neuf. La seule chose qu'elle sait d'elle et dont elle est sûr, c'est qu'elle est née à Londres. Enfin, elle croit. Après tout, on a très bien l'amené ici après sa naissance. Elle ne connaît pas ses parents biologiques, parce qu'ils l'ont abandonnés à sa naissance dans un orphelinat. Il ne voulait pas de fille. Elle a tout de suite été mise de côté. Personne ne sait pourquoi et cette enfant n'était pas aimée. Elle ignore qu'elle a un frère un peu plus jeune qu'elle. Elle ne sait qu'il vit à Buenos Aires, là où elle a fuit. Elle ne sait pas que ses parents sont là aussi. Quand elle a eu trois ans, elle a été adopté par un homme assez bizarre. Rapidement, il c'est mit à la battre et à la détester. Un jour, alors qu'il était sorti elle ne sait où, les policiers sont arrivés et l'ont retrouvés inconsciente sur le sol de la cuisine. Elle a été emmené d'urgence à l'hôpital et après sept mois de coma, elle a ouvert les yeux. Elle avait treize ans. Son précédent tuteur a été mis en prison et deux personnes âgées l'ont recueillis. Elle a été heureuse jusqu'à l'année de ses quinze ans. Cette année là, ils sont morts. La jeune femme c'est retrouvée dans la rue. Elle a passé un an dehors et un homme l'a embauché en tant que stripteaseuse. Le soir de son entrée dans ce qui allait être son nouveau chez elle, elle a été violée. Et chaque soir, ils continuaient. Parce qu'il avait aussi des prostituées. À ses dix-huit ans, elle en a eu marre et a tout plaqué pour aller vivre à Buenos Aires. Personne ne sait où elle est.





☀️ Bienvenue dans la réalité !

♦️ Quel est ton nom / pseudo ? Chou.
♦️ Quel âge as-tu ? Quinze ans
♦️ Comment as-tu découvert Remember that day ? PRD et puis sur d'autres forums. C'est pas la première fois que je tombe ici x)
♦️ Que penses-tu du design ? Oh mon dieu je le kiff sa mère please wayaa
♦️ Sur une échelle de un à dix, donne nous ta disponibilité s'il te plaît pour la semaine 9/10 *J'suis pas une geek (aa)*
♦️ Ton personnage est-il issu d'un scénario du forum ? Que nenni
♦️ A quel groupe appartiens tu? MON PASSÉ ME HANTE.. MON FARDEAU ;
♦️ Quel est le code du règlement ? Nickel by Joyce
♦️ Peut-on avoir un exemple de tes RPs ?
Spoiler:
 
♦️ Une dernière chose à nous dire ? Je m'aime, ça compte ? please
Revenir en haut Aller en bas
Invité

« Invité »
IDENTITY CARD




MessageSujet: Re: Alaska Riley Stones ♦ « Une vie ! Quelques jours, et puis plus rien ! » G. de Maupassant   Dim 19 Déc - 8:08


✎ T’endors pas c’est l’heure de mourir.

    Il était écrit qu'Alaska Riley Stones naitrait aujourd'hui. Qu'elle verrait le jour le premier janvier dix-neuf cent quatre-vingt douze à Londres. Elle ne connaitra jamais ses parents, car voulant un garçon, ils l'avaient abandonnés dans un orphelinat londonien. D'où venait-elle ? Était-elle née ici ? Personne ne le sera jamais. Personne ne s'intéressa à son histoire. Rien n'avait d'importance. Elle était une enfant comme une autre. Elle avait été abandonné par ses parents dans un orphelinat. C'était des choses qui arrivaient. Les autres ne l'aimaient pas. Déjà bébé, elle était détestée. Parce qu'elle s'appelait Alaska. Le prénom de sa maman. Stones n'est pas son véritable nom de famille. En tout cas, c'est celui inscrit sur sa carte d'identité. Elle a tout appris avec une jeune fille de dix-sept ans. Elle a été sa « maman ». Quand, elle faisait un cauchemar, elle l'appelait, elle. Breenan était sa mère de substitution. C'est elle qui lui a apprit à marcher, à parler, à devenir propre. Les autres femmes n'avaient pas le temps de s'occuper de la petite fille. Elle n'avait pas le temps, mais surtout elle ne voulait pas. Elle refusait les enfants trop jeunes, mais là, elles n'avaient pas eu le choix. Quand elle commença à comprendre, Alaska passa par la fameuse étape du « pourquoi ça ? Pourquoi si ? », au grand malheur de Clémence car Alaska voulait savoir où était ses parents. Elle voulait savoir ça avant de poser une autre question.

    Alaska Clémence ! Pou'quoi papa et maman, y sont pas là ?
    Clémence Ils sont en vacances, mon cœur. Ils viendront te chercher quand ils rentreront à la maison.
    Alaska Pou'quoi y sont en voyage ?
    Clémence Parce que c'est comme ça.

    Boudeuse et mécontente de cette réponse, la petite Alaska tourna le dos à Clémence, croisant ses bras sur sa poitrine et se mit à bouder. La jeune femme éclata de rire et l'attrapa par la taille la faisant voler. La petite fille se retrouva assise sur les genoux de son mentor.

    Clémence Tu me boudes ?

    La petite fille lui fit un grand sourire où il manquait quelques dents. Clémence sourit, attendrit par cette enfant au destin déjà tracé et déjà bousillé. Elle savait qu'Alaska ne serait pas heureuse. Elle ne connaissait pas ses parents et à par elle, personne ne l'aimait. Pourtant c'était une petite fille extraordinaire qui ne demandait qu'un minimum d'attention. La directrice vient vers Clémence, alors qu'Alaska était assise au milieu de la pièce et qu'elle jouait avec ses jouets, seule.

    Directrice Clémence. Il y a un homme qui souhaiterait adopter Alaska. On lui a un peu expliqué qui tu étais pour elle, et il aimerait te rencontrer. Es-tu d'accord ?
    Clémence Oui, bien sûr !

    La jeune fille était d'accord pour discuter avec cette homme. Après tout, il était question d'Alaska, la petite fille qu'elle considérait comme sa petite soeur. Ou comme cet enfant qu'elle avait perdu. Elle se leva et alla prévenir Alaska, qui lui demanda si son papa et sa maman venaient la chercher. Clémence l'embrassa sur le front et partit dans le bureau. La directrice referma la porte et assis face à son grand bureau en liège, se tenait un grand homme, environ la trentaine avec des cheveux noirs coupés très court.

    Directrice Monsieur Patch, je vous présente Clémence. C'est la jeune fille qui a pour ainsi dire élevée Alaska.
    Clémence Enchantée monsieur.

    Elle tendit sa main, mais l'homme la regarda comme si elle avait un troisième oeil. Étrangement, son comportement ne lui aspirait pas confiance. Si elle pouvait l'empêcher d'obtenir la garde d'Alaska elle le ferrait.

    Monsieur Patch Parle-moi de la petite.

    La jeune fille haussa un sourcil. Déjà il la tutoyait, et elle n'aimait pas du tout le regard qu'il posait sur elle. La directrice la regarda l'oeil mauvais. Elle connaissait Clémence et cette dernière avait plutôt intérêt à se tenir à carreau.

    Clémence Alaska n'est pas le genre de petite fille turbulente. Elle m'écoute plutôt bien et elle est très gentille.

    Elle se tut, certaine d'en avoir trop dit. Elle regarda la directrice qui la congédia. Elle savait que la petite partirait. Elle n'avait pas réussit à la sauver. Cet homme ne lui aspirait pas confiance. Pas du tout. Alaska lui rentra dedans, alors qu'elle essuyait ses larmes.

    Alaska Qui y'a Clémence ?
    Clémence Je crois que tu vas rentrer chez toi, ma grande.
    Alaska C'est v'ai ? Mais tu vas veni ave moi ?
    Clémence Oui, c'est vrai. Non, Alaska. Je suis trop grande. Dans un an, je serais une adulte et on ne veut pas de moi. Tu vas partir toute seule avec ton papa.

    Ce mot lui arracha la bouche. Cet homme n'était pas son père et il ne le sera jamais. Alaska fondit en larmes dans les bras de Clémence, alors que la directrice sortait avec monsieur Patch, un sourire radieux sur le visage.

    Directrice Au revoir, monsieur. Et à demain.
    Alaska C'est toi mon papa ?
    Monsieur Patch Oui.

    L'homme sortit de la pièce et Alaska renifla posant sa tête dans le cou de Clémence.

    Alaska Il est pas beau.

    Clémence rigola et embrassa la tempe de sa petite protégée. Elle l'aimait comme on peut aimer une soeur. C'était sa petite soeur et on allait lui enlever. Elle se promit de veiller sur elle, quoi qu'il arrive. La directrice lui demanda d'aider la fillette à préparer ses maigres petites affaires. Avant d'aller dormir, Clémence lui donna un collier. Un petit cœur, et elle lui fit promettre qu'elle ne l'enlèverait jamais. C'était un cadeau de sa mère et elle y tenait. Mais elle voulait qu'Alaska est un souvenir d'elle.

    Clémence Promets-moi que jamais tu ne quitteras ce collier, que tu le garderas toujours avec toi ! Promets-moi que tu ne m'oublieras jamais petite Alaska.
    Alaska P'omis. Ze t'aime Clémence.
    Clémence Je t'aime aussi ma chérie. Très très très fort.

    Elle l'embrassa sur la tempe et la serra contre elle. Demain est un autre jour, demain est un nouveau départ.



✎ Je n’ai pas peur de mourir, j’ai peur de ne pas avoir assez vécu.

    Le lendemain était arrivée trop vite. Clémence n'avait pas vue la matinée passée. Elle avait aidée la petite Alaska à préparer tous ses sacs. Les autres enfants les surveillaient, se demandant ce qu'elles faisaient. Le jeune femme aida la fillette à s'habiller correctement. Il faisait froid et ce n'était pas vraiment un temps à sortir sans écharpe, bonnet et gants. Elle essuya les larmes de la petite fille. Elle n'avait pas envie de la voir partir. Ni pleurer. Elle la prit dans ses bras. Elle avait une boule dans la gorge et les larmes au bord des yeux.

    Clémence Tout ira bien, Alaska. Il t'aimerait beaucoup, tu seras heureuse.
    Alaska Mais ze veux que tu viennes. Ze veux pas y aller tout seule.
    Breenan J'aurais aimé venir ma chérie, mais je ne peux pas. C'est ton papa pas le mien.

    Alaska étouffa des pleures dans le cou de la jeune femme. Elle aussi pleurait à présent. Elle avait mal. Elle la laissait partir, alors qu'elle n'aimait pas cet homme. Il ne lui aspirait pas confiance. On toqua contre la porte et la directrice entra. Clémence resserra sa prise sur Alaska. Monsieur Patch était derrière elle.

    Directrice Alaska, dit au revoir à Breenan, tu dois partir.
    Alaska Ze veux pas ! Ze l'aime pas lui !
    Monsieur Patch Allez ne fais pas l'enfant ! Viens ici !

    Il l'arracha à Clémence alors que celle-ci essayait de se rattraper à Alaska. La petite hurlait. Elle ne voulait pas partir, elle ne voulait pas laisser sa seule amie. Elle détestait cet homme. Elle se mit à lui frapper le torse et il l'immobilisa. La directrice lui donna un calmant. La jeune femme avait déjà quittée la chambre. La petite se calma et finit par s'endormir.

    Directrice Je suis désolée, d'habitude elle est très calme.

    L'homme hocha la tête. Il lui importait les humeurs de cet enfant. Sa femme voulait d'une fille. Sauf qu'elle était morte, il y a une semaine. Mais pour lui rendre hommage, il a décidé d'adopter une enfant. Sauf que c'est pas son truc. Il ramena la petite Alaska chez lui et l'enfer commençait.

    Quand l'enfant ouvrit les yeux, elle avait froid et faim. Elle se roula en boule et les larmes coulèrent sur ses joues. Clémence lui manquait. Pendant longtemps, elle avait été son seul repère, sa seule amie, c'était l'unique personne qui se souciait d'elle. Et là, elle n'avait plus personne. Elle était chez quelqu'un qu'elle ne connaissait pas. Et qu'elle n'aimait pas. Elle avait un mauvais pressentiment. Même si elle était jeune, elle avait comprit qu'elle ne verrait jamais son papa et sa maman. La porte s'ouvrit violemment la faisant sursauter.

    Daniel Tu es enfin réveillé ? C'est pas trop tôt ! Maintenant descends, c'est l'heure de manger !

    La petite se tira de son lit. L'homme avait parlé fort et elle avait peur. Il l'arrêta sur le seuil de la chambre et la regarda. Il lui attrapa le menton et la força à relever le visage. Ses larmes coulaient toujours. Une claque partit. Un corps heurta la sol. La brûlure se fit ressentir et un filet de sang glissa sur son menton, laissant une marque sur le plancher. La première d'une longue série. Il la releva, la tirant par les cheveux sans aucune délicatesse.

    Daniel Maintenant que tu es chez moi, je T'INTERDIS de pleurer ! Si je vois une de ces putains de larmes sur tes joues, je te jure que je t'en tourne une. Et la claque que tu viens de te prendre en pleine gueule ne sera rien comparé aux autres ! C'est clair ?

    Elle hocha la tête. Elle était terrorisée et elle avait mal. Mais elle ne devait pas pleurer. Elle n'avait pas le droit. Pourtant une larme lui échappa. Elle releva le visage, mais il était déjà partit. Elle entendit le cliquetis de la porte. Il l'avait enfermé. Elle ne mangerait pas ce soir. Une larme roula sur sa joue se mêlant au sang qui s'échappait de sa lèvre. Elle se hissa sur son lit et laissa sa tête tomber sur l'oreiller. Elle ferma les yeux et s'endormit.



✎ La mort est paisible, simple. C’est beaucoup plus difficile de vivre.

    Journal intime d'Alaska Stones.

    La vie n'est pas un cadeau. Enfin, je crois. Pour résumé toutes les années qui sont passées, un seul mot ira. L'enfer. Je l'avais vécu, j'y était allée. J'avais trois ans quand il a débuté et il ne se terminera jamais. J'aurais toujours mal. Il m'a frappé. Pendant tant de temps et tellement souvent, que mon bras est marqué. Il m'a frappé avec sa ceinture. Sur mon bras droit, j'ai une cicatrice. Longue et qui s'efface pas. Du coude jusqu'à mon poignet. J'aurais du avoir des points de suture mais je ne les ais pas eu, alors ça a cicatrisé comme ça a pu. Quand j'avais quatorze ans, les policiers sont arrivés. Ils l'ont arrêtés, mais il n'était pas là. Je n'ai aucun souvenir de ce jour là. Sauf de mon réveil et de ce qu'on m'a expliqué. Il m'avait frappé et j'étais restée quelques mois dans le coma. Je me rappelle juste de mon réveil.

    F L A S K B A C K .


    Les lumières agressèrent la jeune femme. Elle avait mal partout, à la tête, au dos, à la jambe. Elle sentait des aiguilles enfoncées dans sa peau. Elle ne savait pas d'où elle venait. Elle bougea la tête et rencontra les yeux du médecin.
    Médecin Et bien bon retour parmi nous mademoiselle Stones. Vous venez de passer un mois dans le coma. Votre tuteur est en prison pour détention de drogues, trafic d'armes et violences sur des enfants.
    Alaska Comment il a réussit à m'adopter avec tout ça ?
    Médecin ♣ Apparemment il a commencé après votre adoption. Il y a deux personnes qui souhaiteraient vous voir. Je peux les faire entrer ? Ce sont vos nouveaux tuteurs. Enfin d'après madame Fitzpatrick.

    La jeune fille hocha la tête. Elle était fatiguée et son bras la brûlait. Il l'avait frappé avec une ceinture et elle savait qu'elle resterait marqué à vie. Elle savait que son corps n'arriverait à se régénérer à cette endroit là. Pas après tout les coups qu'elle avait eu. Après l'enfer qu'elle avait vécu. Elle sentit une larme glisser le long de sa joue. Elle était fatiguée de vivre. Une porte se ferma lentement et deux personnes âgées apparurent face à elle.

    Vieil homme C'est toi Alaska ?
    Alaska Oui.
    Vieil homme Nous sommes Adam et Maria. Nous avons entendu parler de toi, alors que ma femme venait passer des examens. Elle a été battu par son père et elle sait ce que c'est. Nous n'avons pas eu pitié de toi, mais te voir allonger sur ce lit, avec ton histoire nous a décidé à t'adopter.

    Maria s'avança vers la jeune Alaska. Elle releva les yeux vers ceux embués de la vieille dame. Une immense douleur se lisait dedans. Elle savait que c'était son reflet au même âge. Elle aurait toujours mal. Rien ne guérira sa plaie.

    Maria Tu auras toujours mal, mais un jour tu trouveras quelqu'un qui pansera tes plaies, et la douleur sera amoindrie.

    Alaska bougea sa tête et l'appuya sur la peau de la vieille femme. Cette dernière fit glisser ses doigts dans ses cheveux bruns. Elle connaissait cette douleur. Elle aussi avait cru mourir, puis elle avait rencontré Adam. Son médecin. Et ses blessures étaient devenus moins grande. Elle avait reprit confiance. Alaska ferma les yeux et finit par s'endormir, sereine pour la première fois de sa vie.

    F I N D U F L A S K B A C K .


    J'avais passé une année avec eux, à leurs côtés et pour la première fois de ma vie je me sentais à ma place. Entièrement à ma place. J'avais repris goût à la vie. J'avais appris à avoir confiance en Adam. Et je l'aimais. Un an après, ils étaient morts. Une crise cardiaque dans leurs sommeils. Je me rappelle avoir pleuré. Beaucoup. Et puis, j'étais partie. Dans la rue. Nulle part, partout. Ils m'avaient laissés leurs fortunes. J'étais leur fille. Je suis restée un an dehors et puis je pensais qu'il allait m'aider, mais il m'a enfoncé encore plus. Il m'a proposé un toit, à manger, de la chaleur. Ce que j'avais perdu. Naïve, j'ai accepté. Je me droguais déjà. Ça je m'en rappelle. J'ai commencé à mon arrivée dans la rue. Je volais les doses. J'avais pas assez d'argent pour les payer. Enfin si, mais je voulais le garder pour la fac ou pour autre chose. Je me suis retrouvée sur scène. Dans une boite de striptease. Et puis, il y avait des prostituées. Je devais faire les deux. Comme toutes les filles. Mais j'étais toujours vierge, alors j'ai été violé. Il savait ce que ça faisait. Je n'étais pas la première et pas la dernière. Et même si j'étais traumatisée, je devais travailler. J'avais mal à chaque fois. Mon traumatisme augmentait à chaque client. Puis un jour, j'en ai eu marre de cette vie, alors j'ai tout plaqué et je suis partie. Sans rien dire à personne, sans me retourner. À Buenos Aires. On ne me chercherait pas ici. Je le savais et je ne voulais qu'une chose. Ré-apprendre la vie.
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE Ϟ Life is like a game; and i'm a misguided ghost in the game of the life.

avatar
« Levannà A.T. Milkova-Levy »
IDENTITY CARD

Féminin
→ NOMS COMPLETS : Levannà Alice Thaïs Milcova-Levy
→ SITUATION : Célibataire
→ PAPIERS : 3502
→ BOULOT : Fait études de photographie et travaille chez un photographe en développement de pellicules.
→ J'AIME : Etre tranquille chez moi à écouter de la musique; sentir le parfum des fleurs; photographier les petites choses de la vie; écrire sur mon corps; me promener tôt le matin; regarder le bleu du ciel et fumer une cigarette.
→ J'AIME PAS : La joie de vivre; manger; qu'on me parle, la mer.



MessageSujet: Re: Alaska Riley Stones ♦ « Une vie ! Quelques jours, et puis plus rien ! » G. de Maupassant   Dim 19 Déc - 8:13

WELCOME BABE amour
Je sais pas pourquoi, mais je sens qu'on va bien s'entendre *_*

• Merci beaucoup d'être parmi nous !!
• Bonne continuation pour ta fiche
• Et si tu as besoin de quoi que se soit, on est là

______________________



I need help, I need someone
Dans ma tête, je n'entends rien; dans mon corps, je ne sens rien; dans ma bouche, je n'ai le gout de rien; dans ma vie, il n'y a rien. Mais dans mes yeux, vous percevez toutes ces choses. Toutes ses choses qui sont traduites dans une seule et même partie de mon corps et c'est ça qui fait que aujourd'hui, j'existe encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remember-that-day.forumactif.org
Invité

« Invité »
IDENTITY CARD




MessageSujet: Re: Alaska Riley Stones ♦ « Une vie ! Quelques jours, et puis plus rien ! » G. de Maupassant   Dim 19 Déc - 8:16

Ah il y a des chances *-*

Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ϟ ❝come on skinny love just last the year.❞

avatar
« Vanille-Cheerbone Caspian »
IDENTITY CARD

Féminin
→ NOMS COMPLETS : Santana Vanille-Cheerbone Kalliste-Rose Caspian
→ SITUATION : en couple et très heureuse.
→ PAPIERS : 4509
→ BOULOT : étudiante. mais ne va pas tarder à réaliser son rêve.
→ J'AIME : Liam. Liam. Liam. La musique, l'écriture, l'Angleterre et l'Italie
→ J'AIME PAS : Les grogniasses, les machos, ta soeur peut-être et puis le pape allez.



MessageSujet: Re: Alaska Riley Stones ♦ « Une vie ! Quelques jours, et puis plus rien ! » G. de Maupassant   Dim 19 Déc - 8:27

bienvenuuue coeur
merci de ton inscription, *-*.
bonne chance pour ta fiche & si tu as besoin de quoi que ce soit, tu nous bip. -sbafe-

______________________


(c) PRETTY YOUNG THING & Morphine.

forever young
si tu as peur du sommeil et que passe le temps, si tu aimes l'automne vermeille, merveille rouge sang, si tu as peur de la foule mais supporte les gens, si tes idéaux s'écroulent le soir de tes 20 ans. mais si tout ne se déroule jamais comme dans tes plans, si tu n'es qu'une pierre qui roule, roule mon enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

« Invité »
IDENTITY CARD




MessageSujet: Re: Alaska Riley Stones ♦ « Une vie ! Quelques jours, et puis plus rien ! » G. de Maupassant   Lun 20 Déc - 4:39

Bienvenue : ).
Revenir en haut Aller en bas
Invité

« Invité »
IDENTITY CARD




MessageSujet: Re: Alaska Riley Stones ♦ « Une vie ! Quelques jours, et puis plus rien ! » G. de Maupassant   Mar 21 Déc - 10:31

Bienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité

« Invité »
IDENTITY CARD




MessageSujet: Re: Alaska Riley Stones ♦ « Une vie ! Quelques jours, et puis plus rien ! » G. de Maupassant   Mar 21 Déc - 10:40

Merci a tous (:
Je pense que ma fiche sera finie demain ou jeudi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

« Invité »
IDENTITY CARD




MessageSujet: Re: Alaska Riley Stones ♦ « Une vie ! Quelques jours, et puis plus rien ! » G. de Maupassant   Mer 22 Déc - 0:50

KRISTEN ♥️ J'adore cette fille *.*
Bienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
« Jaime V. Cardozo »
IDENTITY CARD

Masculin
→ NOMS COMPLETS : JAIME VALENTINO CARDOZO
→ SITUATION : célibataire, plus pour longtemps..
→ PAPIERS : 2167
→ BOULOT : underco
→ J'AIME : EVERLYNN
→ J'AIME PAS : PAPA



MessageSujet: Re: Alaska Riley Stones ♦ « Une vie ! Quelques jours, et puis plus rien ! » G. de Maupassant   Mer 22 Déc - 5:45

    KISTEW :o je t'aime toi ♥️
    bienvenueeee !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

« Invité »
IDENTITY CARD




MessageSujet: Re: Alaska Riley Stones ♦ « Une vie ! Quelques jours, et puis plus rien ! » G. de Maupassant   Mer 22 Déc - 7:34

Bienvenuuee!!

Je veux pas tous casser, mais Kristen est prise par Maxence, à moins que je me trompe :/
Revenir en haut Aller en bas
Invité

« Invité »
IDENTITY CARD




MessageSujet: Re: Alaska Riley Stones ♦ « Une vie ! Quelques jours, et puis plus rien ! » G. de Maupassant   Mer 22 Déc - 8:21

Merci à tous :)
On en discuté avec Rose et Enjoyce et vue que Maxence n'est pas venue depuis le mois d'octobre, j'ai pu la prendre :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

« Invité »
IDENTITY CARD




MessageSujet: Re: Alaska Riley Stones ♦ « Une vie ! Quelques jours, et puis plus rien ! » G. de Maupassant   Mer 22 Déc - 8:34

Ah ok ♥

J4adore ton avatar n__n
Revenir en haut Aller en bas
Invité

« Invité »
IDENTITY CARD




MessageSujet: Re: Alaska Riley Stones ♦ « Une vie ! Quelques jours, et puis plus rien ! » G. de Maupassant   Mer 22 Déc - 11:10

ah que voilà Very Happy
Merci à tous, pour votre accueil
Et j'ai fini ma fiche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ϟ ❝come on skinny love just last the year.❞

avatar
« Vanille-Cheerbone Caspian »
IDENTITY CARD

Féminin
→ NOMS COMPLETS : Santana Vanille-Cheerbone Kalliste-Rose Caspian
→ SITUATION : en couple et très heureuse.
→ PAPIERS : 4509
→ BOULOT : étudiante. mais ne va pas tarder à réaliser son rêve.
→ J'AIME : Liam. Liam. Liam. La musique, l'écriture, l'Angleterre et l'Italie
→ J'AIME PAS : Les grogniasses, les machos, ta soeur peut-être et puis le pape allez.



MessageSujet: Re: Alaska Riley Stones ♦ « Une vie ! Quelques jours, et puis plus rien ! » G. de Maupassant   Mer 22 Déc - 12:27

haha, t'inquiètes Laeti, on aurait pas pu ne pas réagir si elle n'avait pas vu avec nous avant (a)
je m'occupe de ta fiche Wink

tout est parfaiiit, je te valide et te rajoute à ton groupe, bon jeu parmi nous
have fun love

______________________


(c) PRETTY YOUNG THING & Morphine.

forever young
si tu as peur du sommeil et que passe le temps, si tu aimes l'automne vermeille, merveille rouge sang, si tu as peur de la foule mais supporte les gens, si tes idéaux s'écroulent le soir de tes 20 ans. mais si tout ne se déroule jamais comme dans tes plans, si tu n'es qu'une pierre qui roule, roule mon enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE Ϟ Life is like a game; and i'm a misguided ghost in the game of the life.

avatar
« Levannà A.T. Milkova-Levy »
IDENTITY CARD

Féminin
→ NOMS COMPLETS : Levannà Alice Thaïs Milcova-Levy
→ SITUATION : Célibataire
→ PAPIERS : 3502
→ BOULOT : Fait études de photographie et travaille chez un photographe en développement de pellicules.
→ J'AIME : Etre tranquille chez moi à écouter de la musique; sentir le parfum des fleurs; photographier les petites choses de la vie; écrire sur mon corps; me promener tôt le matin; regarder le bleu du ciel et fumer une cigarette.
→ J'AIME PAS : La joie de vivre; manger; qu'on me parle, la mer.



MessageSujet: Re: Alaska Riley Stones ♦ « Une vie ! Quelques jours, et puis plus rien ! » G. de Maupassant   Jeu 23 Déc - 23:37

MON STEAK HACHÉ EST VALIDE !!!

______________________



I need help, I need someone
Dans ma tête, je n'entends rien; dans mon corps, je ne sens rien; dans ma bouche, je n'ai le gout de rien; dans ma vie, il n'y a rien. Mais dans mes yeux, vous percevez toutes ces choses. Toutes ses choses qui sont traduites dans une seule et même partie de mon corps et c'est ça qui fait que aujourd'hui, j'existe encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remember-that-day.forumactif.org

« Contenu sponsorisé »
IDENTITY CARD




MessageSujet: Re: Alaska Riley Stones ♦ « Une vie ! Quelques jours, et puis plus rien ! » G. de Maupassant   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alaska Riley Stones ♦ « Une vie ! Quelques jours, et puis plus rien ! » G. de Maupassant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember That Day :: || Tell me about yourself || :: Vos papiers, S'il vous plait; :: Présentations validées-