AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Car ensemble, rime avec toujours ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
« Timothy O. White »
IDENTITY CARD

Féminin
→ NOMS COMPLETS : Timothy Oliver White
→ SITUATION : compliquée
→ PAPIERS : 2
→ BOULOT : vendeur de hot dog ambulant
→ J'AIME : //
→ J'AIME PAS : //



MessageSujet: Car ensemble, rime avec toujours ♪   Mer 13 Mar - 6:56




Timothy Oliver White
prout.

    who are you ϟ



    20 LIGNES MINIMUM VINGT LIGNES. BLABLABLA... Parle nous de la psychologie de ton personnage, ses manies, son caractère, ses passions, ses rêves, ses projets, ses goûts, ses particularités, ce qui fait de lui quelqu'un de différent et unique.

    Parle nous de la psychologie de ton personnage, ses manies, son caractère, ses passions, ses rêves, ses projets, son orientation sexuelle, ses particularités, ce qui fait de lui quelqu'un de différent et unique. BLABLABLA. BLABLABLA.. 20 LIGNES MINIMUM VINGT LIGNES. BLABLABLA.. Parle nous de la psychologie de ton personnage, ses manies, son caractère, ses passions, ses rêves, ses projets, ses goûts, ses particularités, ce qui fait de lui quelqu'un de différent et unique. Parle nous de la psychologie de ton personnage, ses manies, son caractère, ses passions, ses rêves, ses projets, son orientation sexuelle, ses particularités, ce qui fait de lui quelqu'un de différent et unique. BLABLABLA. BLABLABLA.. .



    a star is born ϟ


    « Jusqu'à la fin? »
    Ses yeux cherchaient les siens, ils les trouvèrent, inondés de larmes. Il la tenait par les mains, n'arrivait pas à détacher son regard du sien. Ce n'était pas tant une question qu'une promesse qu'elle lui faisait, là, tout de suite. Et il hocha la tête, simplement, avec un grande sourire, avant de répéter d'un ton ferme mais d'une voix douce :

    « Jusqu'à la fin. »

    Des cris s'élevèrent, des applaudissement retentirent et ils s'avancèrent l'un vers l'autre pour échanger un baiser. La pasteure qui venait de célébrer leur mariage essuya discrètement une larme sur son visage, un grand sourire fendu jusqu'aux oreilles.

    Ils étaient mariés, enfin. Après six ans ensemble, ils avaient enfin officialisé leur amour. Certes, pour Timothy ce n'était qu'un bout de papier qui légalisait leur amour, mais pour Ann, ça voulait dire bien plus. Tout pour qu'elle soit heureuse, c'était le serment qu'il avait fait quand ils avaient douze ans et qu'ils s'étaient dit Je t'aime pour la première fois.

    ------
    Cinq ans plus tard

    Debout dans la pluie, Timothy regardait sans vraiment le voir le cercueil descendre lentement jusqu'au fond de la tombe. L'énorme bouquet de fleur qui était sur le dessus avait l'air petit vu d'en haut. On l'appelait, il devrait probablement répondre, donner signe de vie, mais il était obnubilé par le grain foncé du bois, son aspect si... parfait. Comment est-ce qu'une chose comme celle-ci pouvait être parfaite alors que plus rien ne faisait de sens?

    Douze ans ensemble, la moitié de sa vie. Il avait passé douze ans avec la même femme. Douze ans et lui n'en avait même pas encore trente. Comment est-ce que c'était possible de se sentir si vide, si mort alors que ce n'était pas lui qui était dans ce cercueil de bois vernis. Comment pouvait-il respirer, sentir la brise sur son visage mouillé de larmes, alors que le jour où son coeur avait lâché, le sien était resté à ses côtés.

    Ça faisait deux semaines, seulement deux semaines. On attendait de lui qu'il s'occupe de tout puisqu'elle n'avait pas de famille. C'était sa mère qui avait organisé les funérailles, parce que lui n'en avait pas la force. Depuis que le médecin était venu proclamer l'heure de son décès dans la chambre d'hôpital, Timothy n'avait pas dit un mot. Quand il avait entendu la phrase fatale lui enlever sa femme, la seule qu'il ait jamais connu, Timothy avait serré les dents, aussi fort qu'il pouvait, et il était sorti. C'était la dernière fois qu'il avait parlé.

    Après deux mois à errer dans son appartement, à ne pas rentrer au bureau, à se nourrir de restes de pizza et de bière chaude, son meilleur ami en a eu assez. Profitant des vacances que Tim avait accumulées durant ses cinq ans sans arrêter dans leur boîte, il a débarqué un bon matin chez lui avec un globe terrestre et un dard.

    « Je ne peux pas laisser mon meilleur ami se détruire comme ça. Tu peux pas rester ici, à tourner en cage comme un fauve pris au piège. T'es une loque humaine, et moi je veux mon meilleur ami, Tim. Alors tu prends ce dard et tu le plantes dans ce globe. Où il atterrit sera où tu iras. T'as cinq mois de vacances d'accumulées. Pousse jusqu'à six. Va retrouver ta tête, va lécher tes plaies au soleil, ailleurs, peu importe. Tout sauf rester ici, dans cet appart' qui te fais juste penser à elle, n'importe quoi plutôt que supporter de te voir souffrir autant ici. »

    Au fond de lui, Timothy savait qu'il avait raison. Ça faisait huit semaines qu'elle était partie, il aurait dû avoir repris un semblant de vie normale, repris le boulot. Mais il ne pouvait pas se défaire de son image, sa présence l'obsédait. Deux mois pour faire le deuil de la seule femme qu'il ait jamais aimé, c'est trop demander à son petit coeur de vingt-trois ans. Il prit le dard, déposa le globe sur la table de la cuisine, regarda alors que son meilleur ami lui donnait une poussée. Il le regarda tourner sur lui-même pendant de longues secondes, hésitant, puis lança la fléchette de son plus fort. Un "toc!" retentit et le globe s'arrêta de tourner, lentement, presque incertain lui aussi. Tim s'approcha.

    Argentine.

    DEUX ANS PLUS TARD

    « Hot-dog! Ils sont bons, ils sont chauds! Venez goûter un bon hot-dog! »

    Tim avait chaud, c'était l'été, les touristes pullulaient à Buenos Aires, et lui il scandait sa ritournelle, un grand sourire aux lèvres. Il essuya les gouttelettes de sueur sur son front avec son tablier blanc taché de gras. Il envoya la main à un petit groupe de jeunes femmes.

    Depuis qu'il était arrivé à Buenos Aires, Tim avait vécu la magie du dépaysement. Il ne pensait presque plus à Ann, seulement tard la nuit, quand il ne prenait pas ses somnifères. Deux ans qu'il était ici, un an et demi qu'il avait passé ce fameux coup de téléphone. Il s'en rappelait comme si c'était hier...

    « Oui allô?
    ― Mike? c'est moi, Tim.
    ― Tim?! Tout va bien?!
    ― Oui oui, tout va bien. Euh... je sais que je suis supposé prendre l'avion demain, mais...
    ― Mais?
    ― Je pense que je vais rester encore un peu. Je me suis habitué ici.
    ― Combien de temps?
    ― J'en ai aucune idée.
    ― Et qu'est-ce que je dis au patron?
    ― Je t'envoie mes papiers de démission.
    ― Tim! T'es pas sérieux là?!
    ― Ouais, Mike. Je suis désolé. Bon écoute, est-ce que tu pourrais faire quelque chose pour moi?
    ― .... Vas-y, dis moi.
    ― J'ai besoin que tu me fasses transférer tous mes comptes, je suis passé à la banque ce matin, je vais avoir besoin de référence si je veux acheter le bail de cet appart.
    ― Ouais, c'est bon, je vais faire ce que je peux.
    ― Et Mike?
    ― Oui?
    ― Merci.... pour tout. Je t'envoies des cartes postales. »

    Timothy avait acheté le bail de son appartement qu'il louait depuis six mois. Il avait acheté ce stand de hot-dog, avait fait les démarches nécessaires. Il avait toujours voulu vivre au jour le jour, et c'était ce qu'il faisait, depuis plus d'un an.

    Il avait quelques amis, il était sorti quelque fois, mais sa vie tournait principalement autour de son quotidien. Il se raccrochait à cette stabilité précaire comme à une bouée, parce que s'occuper l'esprit était devenu une obligation pour s'empêcher de penser à Ann.

    Son coeur avait cicatrisé, mais il était meurtri. Pourrait-il jamais aimer à nouveau sans avoir ce goût amer en bouche?


    what you look like ϟ



UN ANIMAL ϟ chien
UN OBJET ϟ son jonc de mariage
UNE SAISON ϟ l'été
UN PLAT ϟ hot-dog
UN LIVRE ϟ house rules Jodi Picoult
UNE H. DE LA JOURNÉE ϟ midi

UN PAYS ϟ Argentine
UN PARFUM ϟ l'odeur de la terre après la pluie
UN ÉLÉMENT ϟ l'eau
UNE FLEUR ϟ jonquilles
UNE CHANSON ϟ Gone Without Goodbye
UN SENTIMENT ϟ la solitude

    FILMS OU DESSINS ANIMÉES ? dessins animés
    LÈVE TÔT OU GRASSE MAT' ? lève-tôt
    FILLES OU GARÇONS ? filles
    LIVRES OU BD ? livres
    ROCK OU CLASSIQUE ? rock
    TV OU ORDINATEUR ? TV
    MONTAGNE OU MER ? Mer
    VENISE OU LOS ANGELES? Los Angeles (son ancienne ville)


    and, what about you ϟ


    PSEUDO/PRÉNOM ϟ bianca
    AGE ϟ 19
    PRÉSENCE ϟ on verra
    TON GROUPE ϟ je m'en rappelle plus mdr
    TON PERSO C'EST ϟ un personnage inventé
    COMMENT AS-TU DÉCOUVERT LE FORUM ϟ eh ben tu vois, tout a commencé le jour où.... nan je vais pas te raconter ma vie namého!
    QU'EN PENSES TU ϟ il me manque :(
    CRÉDITS ϟ Alizeegifs.tumblr.ca pour la ban :)
    CODE DU RÈGLEMENT ϟ MUAHAHA J'AI PASSÉ CE STADE Y A LONGTEMPS!
    JE SUIS PAS TROP CHIANTE CA VA? ϟ dire non, tu n'es pas chiante. (a)
    EXEMPLE DE RP ϟ
    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Car ensemble, rime avec toujours ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember That Day :: || Tell me about yourself || :: Vos papiers, S'il vous plait;-