AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Timotheï Xavier Marquez: It's not arrogance, it's just destiny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
« Timotheï X. Marquez »
IDENTITY CARD

Masculin
→ NOMS COMPLETS : Timotheï Xavier Marquez
→ SITUATION : Céibataire
→ PAPIERS : 12
→ BOULOT : Au repos
→ J'AIME : Les chevaux, la musique, ma famille
→ J'AIME PAS : Qu'on me trahisse



MessageSujet: Timotheï Xavier Marquez: It's not arrogance, it's just destiny   Sam 24 Sep - 14:50




Timotheï Xavier Marquez
Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction.

    who are you ϟ



    Si il y a bien quelque chose qui me rend si unique, c'est sans aucun doute ma personnalité. On dit souvent de moi que je suis imprévisible et pour cause: j'ai moi-même beaucoup de mal à la définir. Je pense que j'ai tendance à me poser beaucoup trop de questions et comme je ne suis pas du genre à m'épancher sur ce que je ressens au plus profond de mon coeur, je dois souvent me débrouiller seul pour m'en sortir. C'est un choix que j'assume pleinement mais c'est vrai que cela se répercute parfois sur mon comportement et mes amis peuvent alors en pâtir. Heureusement, je ne me renferme pas si souvent dans ma bulle et lorsque tout baigne pour moi, je suis généralement quelqu'un de très sociable. J'ai le coeur posé sur la main et j'ai tendance à croire que c'est le bonheur des autres qui fait le mien. J'adore jouer le rôle de confident même si je ne prétends pas connaître la solution à chaque problème. Ce qui m'importe, c'est d'être à l'écoute de mes amis si j'ai la sensation qu'ils me cachent quelque chose. J'aime aussi délirer et je suis très taquin quand je le désire. En d'autres termes, je ne suis pas le comique de service mais ne comptez par sur moi pour être sérieux à chaque seconde de mon existence: je ne suis ni tout blanc, ni tout noir. J'ai une âme de solitaire et pourtant, je garde un œil attentif à tout ce qui se passer dans mon entourage. En clair, je suis une énigme à moi tout seul et bien malin celui qui parviendra à la résoudre...

    Informations en bref :

    - J'ai toujours éprouvé une affection particulière pour les chevaux. Si pour certains, cela peut sembler grotesque, j'ai toujours eu la sensation qu'ils comprenaient ce que j'éprouvais au plus profond de mon cœur.

    - Je suis un passionné de musique et il m'arrive souvent de jouer de la guitare lorsque je suis seul dans ma chambre.

    - J'adore regarder des films d'horreur même si je sursaute pour un rien: il faut croire que j'adore me faire peur.

    - Je possède deux tatouages: l'un se situe dans le dos et rares sont les personnes qui ne l'ont pas encore remarqué dans mon entourage. En revanche, tout le monde ignore pour quelle raison j'ai choisi un dessin aussi troublant: c'est une énigme même pour mes amis les plus proches. En réalité, celui-ci représente un cœur transpercé par une lame de poignard; on peut également remarquer un serpent qui s'enroule autour de l'arme blanche. Je n'ai jamais parlé de ce tatouage à qui que ce soit . Mon deuxième tatouage est beaucoup plus intime et pour cause puisqu'il se situe sur l'une de mes fesses: personne ne connaît encore son existence...

    - Je suis pyrophobe ce qui signifie que j'ai peur du feu.

    - Il m'arrive souvent de pleurer pour un rien mais je me garde bien de le crier sur tous les toits. En général, je ma laisse aller surtout lorsque je suis à l'abris des regards.

    - Lorsque je suis stressé, j'ai tendance à me ronger les ongles, une mauvais habitude que je n'arrive pas à corriger

    - Je déteste la violence et j'évite les conflits dès que j'en ai l'occasion. Cela ne m'empêche de m'être déjà bagarré par le passé.

    - J'aime le sport et je me rends une fois par semaine dans une salle de musculation pour entretenir mon corps.

    - Je suis un bon cuisinier même si il est rare que je sois aux fourneaux

    - J'ai une fâcheuse tendance à cumuler les nuits blanches: je ne suis jamais pressé de rejoindre mon lit.
    div>



    a star is born ϟ


    Si je devais vous raconter ma vie depuis ma naissance, je pense que vous auriez vite fait de trouver le temps long. Je ne suis pourtant pas un écrivain déplorable mais disons le franchement, mon enfance n'a pas été des plus passionnantes. Pour faire simple, j'ai toujours pensé qu'une bonne étoile avait veillé sur mon sort pour la simple et bonne raison que je n'ai jamais eu la sensation d'être malheureux. Bien évidemment, j'ai parfois versé quelques larmes mais en général, c'était parce que je l'avais bien cherché: j'étais du genre aventurier alors dès que j'avais l'occasion de fausser compagnie à mes parents, je m'en donnais à coeur joie. Du coup, je l'ai parfois payé au prix fort donnant de véritables sueurs froides à ma pauvre mère qui était souvent obligé de me conduire chez le médecin. Le plus ironique dans cette histoire, c'est que cet idiot avait fini par croire que mes parents me maltraitaient tellement j'avais de bleus partout sur le corps. Sachant combien ils étaient maternels à mon égard, il y avait de quoi rire à de telles allégations et heureusement, il réalisa rapidement qu'il était dans le faux: qui sait ce qui aurait pu m'arriver si on m'avait subitement éloigné de ma famille.

    Comme vous l'aurez compris, j'ai donc nagé dans le bonheur suprême pendant de longues années. J'ai eu la chance de voir le jour dans un cadre magnifique et je dois admettre que j'ai évolué dans un environnement qui s'accordait à merveille avec ma personnalité. Mes parents ne manquaient pas d'argent, c'était un fait avéré mais j'ai toujours pensé que j'aurais trouvé mon quotidien plus terne si j'avais dû grandir dans une métropole dans la mesure où l'atmosphère y aurait été plus pesante. En d'autres termes, je vous mentirais si je vous disais que le fric n'a pas contribué à me rendre heureux mais il ne faut pas s'imaginer pour autant que j'avais besoin d'être couvert de cadeaux pour avoir le sourire. D'ailleurs, je ne quémandais jamais pour obtenir un présent: la générosité de mes parents faisait que j'en recevais à la pelle tant et si bien que ma chambre ressemblait à s'y méprendre à un magasin de jouets. La réalité, c'est que je n'accordais pas une importance particulière aux choses matérielles et que c'est au travers d'une passion naissante que j'avais rapidement respiré la joie de vivre. Elevè dans l'un des plus célèbres haras de Buenos Aires, j'ai côtoyé les chevaux dès mon plus jeune âge: j'aurais pu ignorer leur présence mais ma curiosité maladive m'a conduit à les observer de plus près. Or, j'ai tout de suite été subjugué par la grâce qui se dégageait de cet animal. Un jour, mon père m'a demandé si je désirais monter l'une de ses monture: d'abord hésitant, j'ai ensuite accepté sa proposition car à mes yeux, la tentation était trop grande. L'expérience s'est révélée tellement concluante que plus personne ne parvenait à me faire descendre de ce cheval. En une fraction de seconde, j'ai alors réalisé que j'avais trouvé ma vocation: le monde équestre me tendait les bras et je voulais m'y imposer.

    J'allais oublier, je ne peux pas évoquer mon enfance sans vous dire quelques mots au sujet d'Everlynn: ma petite soeur chérie. Elle est née seulement un an après moi: mes parents avaient d'abord eu peur que je sois jaloux de ne plus être leur enfant chéri, il n'en avait en fait rien été. La vérité, c'est qu'elle occupa tout de suite une place privilégiée au fond de mon coeur à tel point que je n'eus de cesse de vouloir la protéger avec le temps. J'aurais pu me contenter d'être gentil à son égard mais je sus très vite que je voulais être son ange gardien: dire que je la surveillais comme le lait sur le feu était un euphémisme. Je jouais mon rôle de grand frère à la perfection tant et si bien que j'étais le premier à critiquer mes parents dès qu'ils la laissaient sans surveillance: pourtant, il était impossible d'affirmer qu'ils n'avaient pas l'instinct maternel vue la manière dont il m'avait élevé. Néanmoins, il fallait admettre que mes réactions étaient souvent excessives mais c'était généralement plus fort que moi: la simple idée que ma soeur puisse souffrir m'était insupportable. D'ailleurs, en grandissant, j'avais toujours craint que des tensions apparaissent dans notre relation: après tout, il aurait été normal qu'Everlynn en ait sa claque de m'avoir sans arrêt sur le dos. Pourtant, cela ne s'était jamais produit et plutôt que de me rejeter, ma soeurette n'avait cessé de me confier qu'un tel dévouement la touchait au plus haut point. Il est vrai que j'avais beau la surprotéger, je veillais à ne pas contrôler sa vie: en d'autres termes, je ne me permettais pas d'intervenir sans arrêt dans son existence la jugeant assez mature pour qu'elle vole de ses propres ailes. En revanche, lorsqu'il fallait voler à son secours, j'avais toujours un bon conseil à lui fournir et j'étais le premier ravi de constater qu'elle m'accordait une confiance aveugle. En résumé, nous étions donc inséparables et il n'existait pas de mots assez forts pour décrire le lien fusionnel qui nous reliait.

    Extraits de mon journal intime


    - Mercredi 25 juin 2008, 21H00 :

    Décidément, cette université me plaît énormément: elle est un peu devenue comme ma deuxième maison. Il faut dire que j'y passe le plus clair de mon temps depuis presque deux ans alors ce n'est pas étonnant que je m'y sois tant attaché. Je ne sais pas ce qui me rend le plus fier: est-ce que ce sont mes excellents résultats ou le fait de m'être adapté à ce pays dont je ne connaissais rien? Toujours est-il que ce n'était pas un pari gagné d'avance et même si je ne suis pas spécialement vantard, je me dis que j'ai le droit de flatter mon égo par instant, cela n'est pas un crime. Je ne cache pas que Buenos Aires me manque mais je n'ai pas forcément la nostalgie du pays. Je crois plutôt que le plus difficile est d'être éloigné de ma famille dans la mesure où j'ai toujours entretenu d'excellents rapports avec eux: ce n'est pas pour rien que j'ai éprouvé toutes les peines du monde pour les quitter. Seulement, j'avais envie de voyager, de découvrir d'autres cultures et je n'ai pas résister à l'appel des Etats Unis. Je sais déjà qu'une fois mon diplôme en poche, je retournerai à la maison alors maintenant que j'ai parcouru la moitié du chemin, je n'ai pas envie de craquer. Jusqu'à présent, j'étais un étudiant solitaire: il m'arrivait de discuter avec des collègues mais je n'avais pas un véritable ami. Je crois que désormais, je peux me targuer d'avoir déniché la perle rare. En effet, depuis le début de la semaine, je traîne avec un jeune homme qui a de la suite dans les idées. Nous sommes souvent sur la même longueur d'onde tant et si bien qu'on ne se quitte plus d'une semelle. En plus, lui aussi vient également de Buenos Aires et je dois admettre que ce n'est pas pour me déplaire. J'ai récemment perdu mon colocataire et si c'est possible, je vais faire en sorte qu'Alex devienne mon nouveau compagnon de fortune. Je sens qu'on a pas fini de s'éclater si on vit dans la même chambre...

    - Mardi 5 avril 2011, 22H00 :

    Voilà tout juste un mois que je suis sorti du coma mais encore aujourd'hui, j'ai l'impression d'être dans un cauchemar: du moins, j'essaye de m'en persuader car j'ai encore beaucoup de mal à accepter la dure réalité. Je peux vous dire que vous avez beau être costaud mentalement, vous êtes forcément choqué quand on vous annonce que vous avez frôlé la mort. Dans un sens, je devrais pourtant m'estimer heureux d'être toujours de ce monde mais je n'y arrive pas: je me laisse complètement aller alors que dans mon état, le moral représente une part importante de la guérison. Je crois que ce n'est pas tellement le drame en lui-même qui m'a rendu si fragile mais plutôt les conséquences qui en ont découlé. Le problème, c'est que je suis amnésique et ce détail fait sans ancun doute toute la différece. Ne pas me souvenir de mon passé me détruit psychologiquement car j'ai l'impression de n'être entouré que par des inconnus même lorsque je vois ma famille ou mes proches. Je n'ai aucune idée de ce qui m'attend dans un futur proche mais si on m'annonce que la mémoire ne me reviendra pas, je suis déjà convaincu que je n'apercevrai jamais la lumière au bout du tunnel.

    - Samedi 20 aôut 2011, 18H00 :

    Finalement, je vais peut-être retrouver goût à la vie en croyant de nouveau à ma bonne étoile. Ces derniers mois m'ont été bénéfiques dans tous les sens du terme. Pour commencer, ma rééducation s'est déroulé sous lles meilleurs auspices et je pense pouvoir affirmer sans me tromper que le plus dur est passé à ce niveau. Ensuite, j'ai eu la chance incroyable de tomber sur mon ancien journal intime en fouillant ma chambre et comme il est plutôt bien fourni, je le lis à mon rythme pour prendre chaque information, qu'il contient, en compte. Découvrir des brides de mon passé me remplit de joie car j'ai la sensation que tout doucement, des images défilent en boucle dans mon esprit. En conséquence, j'entretiens de meilleures relations avec mes proche: Alex en est le plus bel exemple dans la mesure où notre complicité renaît petit à petit. En revanche, une information m'a particulièrement choqué puisque j'ai découvert que j'avais visiblement une soeur. Cela me trouble d'autant plus que mes parents ne m'ont rien dit à ce sujet. Je ne sais pas quel est le mystère qui se cache là dessous mais j'ai bien l'intention de le découvrir rapidement. D'ailleurs, le visage d'une jeune fille n'arrête pas s'infiltrer dans mes rêves depuis quelques semaines: se pourrait-il que la bouille de ce petit ange soit celui de ma soeur?


    what you look like ϟ



UN ANIMAL ϟ Le loup
UN OBJET ϟ Une télé
UNE SAISON ϟ L'été
UN PLAT ϟ Une escalope milanaise
UN LIVRE ϟ Peur Bleue
UNE H. DE LA JOURNÉE ϟ 16H00

UN PAYS ϟ L'Italie
UN PARFUM ϟ La vanille
UN ÉLÉMENT ϟ L'eau
UNE FLEUR ϟ La rose
UNE CHANSON ϟ Le jour après la fin du monde - Corneille
UN SENTIMENT ϟ L'amité

    FILMS OU DESSINS ANIMÉES ? Films
    LÈVE TÔT OU GRASSE MAT' ? Grasse mat'
    FILLES OU GARÇONS ? Filles
    LIVRES OU BD ? BD
    ROCK OU CLASSIQUE ? Rock
    TV OU ORDINATEUR ? Ordinateur
    MONTAGNE OU MER ? Montagne
    VENISE OU LOS ANGELES? Los Angeles


    and, what about you ϟ


    PSEUDO/PRÉNOM ϟ Angel
    AGE ϟ 25 ans
    PRÉSENCE ϟ donne nous ta disponibilité en jour par semaine. 7j/7
    TON GROUPE ϟ Nothing left to loose
    TON PERSO C'EST ϟ Un scénario
    COMMENT AS-TU DÉCOUVERT LE FORUM ϟ Par partenariat
    QU'EN PENSES TU ϟ Je le trouve intéressant
    CRÉDITS ϟ ici c'est FREAKANGEL pour la ban & Tender HEART pour l’icône.
    CODE DU RÈGLEMENT ϟ ok by Levanna
    JE SUIS PAS TROP CHIANTE CA VA? ϟ Mais bien sûr que non
    EXEMPLE DE RP ϟ
    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Fiona S. Sanchez »
IDENTITY CARD

Féminin
→ NOMS COMPLETS : Fiona Solenne Sanchez
→ SITUATION : En amour avec le plus fantastique !!
→ PAPIERS : 751
→ BOULOT : Chanteuse
→ J'AIME : La vie, la musique, mon chien et les romans d'amour
→ J'AIME PAS : Les crétins, mon passé, la mort, les rats



MessageSujet: Re: Timotheï Xavier Marquez: It's not arrogance, it's just destiny   Sam 24 Sep - 15:40

Bienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE Ϟ Life is like a game; and i'm a misguided ghost in the game of the life.

avatar
« Levannà A.T. Milkova-Levy »
IDENTITY CARD

Féminin
→ NOMS COMPLETS : Levannà Alice Thaïs Milcova-Levy
→ SITUATION : Célibataire
→ PAPIERS : 3502
→ BOULOT : Fait études de photographie et travaille chez un photographe en développement de pellicules.
→ J'AIME : Etre tranquille chez moi à écouter de la musique; sentir le parfum des fleurs; photographier les petites choses de la vie; écrire sur mon corps; me promener tôt le matin; regarder le bleu du ciel et fumer une cigarette.
→ J'AIME PAS : La joie de vivre; manger; qu'on me parle, la mer.



MessageSujet: Re: Timotheï Xavier Marquez: It's not arrogance, it's just destiny   Sam 24 Sep - 21:33

WELCOME !!

Merci beaucoup d'être parmi nous et je vois que ta fiche est déjà terminée wayaa
On attend l'avis de la belle Everlynn puis on s'occupe de ta validation !

______________________



I need help, I need someone
Dans ma tête, je n'entends rien; dans mon corps, je ne sens rien; dans ma bouche, je n'ai le gout de rien; dans ma vie, il n'y a rien. Mais dans mes yeux, vous percevez toutes ces choses. Toutes ses choses qui sont traduites dans une seule et même partie de mon corps et c'est ça qui fait que aujourd'hui, j'existe encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remember-that-day.forumactif.org

avatar
« Enora C. Quispe »
IDENTITY CARD

Féminin
→ NOMS COMPLETS : Enora, Cheyenne Quispe.
→ SITUATION : Profite de la vie, célibataire.
→ PAPIERS : 380
→ BOULOT : Serveuse dans un bar. Restaure la Sybille dès qu'elle en a le temps.
→ J'AIME : Les hommes, la fête, son bateau, la mer, son grand père ♥ Le parachute, l'armée, la vie, la peinture, les voyages. TOUT.
→ J'AIME PAS : Nada. Faut prendre la vie côté coca-cola.



MessageSujet: Re: Timotheï Xavier Marquez: It's not arrogance, it's just destiny   Sam 24 Sep - 22:03

Bienvenue sur RTD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Eilin I. Albin-Gustavsson »
IDENTITY CARD

Féminin
→ NOMS COMPLETS : Eilin Iléa Albin-Gustavsson
→ SITUATION : Célibataire?
→ PAPIERS : 130
→ BOULOT : Serveuse à mi-temps, étudiante
→ J'AIME : Les bonbons, le chocolat, la pluie, le soleil, l'été, le printemps, la neige, la plage, les montagnes, la forêt... toi.
→ J'AIME PAS : La plupart de sinsectes, être enfermée, le sang, la solitude prolongée.



MessageSujet: Re: Timotheï Xavier Marquez: It's not arrogance, it's just destiny   Sam 24 Sep - 22:38

HAN MY GAAAAAAAAAD TIIM génial canard pom-pom please :<3: amour tourne youpii

Welcooooome here *o* Ne t’inquiète pas, je vais bientôt faire le pv d'Aleksander, j'oublie toujours de le faire ---->

Amuses-toi bien parmi nous *o* Nous faudra ABSOLUMENT un rp *o*

Bisouus =)

Ce sera tous... pour le moment What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

« Invité »
IDENTITY CARD




MessageSujet: Re: Timotheï Xavier Marquez: It's not arrogance, it's just destiny   Dim 25 Sep - 4:42

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

avatar
« Everlynn C. Marquez »
IDENTITY CARD

Féminin
→ NOMS COMPLETS : everlynn claudia marquez.
→ SITUATION : amoureuse transi. :arrow:
→ PAPIERS : 2282
→ BOULOT : au chomage...
→ J'AIME : JAIME.
→ J'AIME PAS : les vers de terre.



MessageSujet: Re: Timotheï Xavier Marquez: It's not arrogance, it's just destiny   Dim 25 Sep - 8:05

    C'est parfait, j'adore ta présentation et ta façon d'écrire.
    Bienvenue officiellement et encore merci d'avoir pris Tim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destructiveproject.frbb.net/

avatar
« Micael N. Turner »
IDENTITY CARD

Masculin
→ NOMS COMPLETS : Micael Nelson Turner
→ SITUATION : Célibataire mais Amoureux
→ PAPIERS : 322
→ BOULOT : Journaliste
→ J'AIME : Ma fille et mes Amis, Elle(s)
→ J'AIME PAS : Les épinards



MessageSujet: Re: Timotheï Xavier Marquez: It's not arrogance, it's just destiny   Dim 25 Sep - 8:31

Bienvenue youpii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Timotheï X. Marquez »
IDENTITY CARD

Masculin
→ NOMS COMPLETS : Timotheï Xavier Marquez
→ SITUATION : Céibataire
→ PAPIERS : 12
→ BOULOT : Au repos
→ J'AIME : Les chevaux, la musique, ma famille
→ J'AIME PAS : Qu'on me trahisse



MessageSujet: Re: Timotheï Xavier Marquez: It's not arrogance, it's just destiny   Dim 25 Sep - 15:02

Merci à tous pour votre accueil.

Ne t'inquiète pas Eilin, tu auras le droit à ton sujet Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
« Pixie S. Sanders »
IDENTITY CARD

Féminin
→ NOMS COMPLETS : Pixie Summer Sanders
→ SITUATION : En couple
→ PAPIERS : 545
→ BOULOT : Sans emploi T.T
→ J'AIME : Le petits toutous tellement choupinets *.*
→ J'AIME PAS : Les crabes >.<



MessageSujet: Re: Timotheï Xavier Marquez: It's not arrogance, it's just destiny   Mar 27 Sep - 5:44

Bienvenue parmi nous =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ϟ ❝come on skinny love just last the year.❞

avatar
« Vanille-Cheerbone Caspian »
IDENTITY CARD

Féminin
→ NOMS COMPLETS : Santana Vanille-Cheerbone Kalliste-Rose Caspian
→ SITUATION : en couple et très heureuse.
→ PAPIERS : 4509
→ BOULOT : étudiante. mais ne va pas tarder à réaliser son rêve.
→ J'AIME : Liam. Liam. Liam. La musique, l'écriture, l'Angleterre et l'Italie
→ J'AIME PAS : Les grogniasses, les machos, ta soeur peut-être et puis le pape allez.



MessageSujet: Re: Timotheï Xavier Marquez: It's not arrogance, it's just destiny   Mar 27 Sep - 9:11

bienvenuuuuuuue
étant donné qu'Ever à donné son avis et que je trouve ta fiche parfaite, je te valide wayaa

have fun n'hésites pas à poster des rp libres et à les recenser dans le sujet adéquat (il est dans la partie "annonce") à poster un journal intime et à voter pour rtd sur le topsite d'obsession (le lien est situé dans le qeel:cutie:) enfin, à ta guise canard
je t'ajoute à ton groupe :)

______________________


(c) PRETTY YOUNG THING & Morphine.

forever young
si tu as peur du sommeil et que passe le temps, si tu aimes l'automne vermeille, merveille rouge sang, si tu as peur de la foule mais supporte les gens, si tes idéaux s'écroulent le soir de tes 20 ans. mais si tout ne se déroule jamais comme dans tes plans, si tu n'es qu'une pierre qui roule, roule mon enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

« Contenu sponsorisé »
IDENTITY CARD




MessageSujet: Re: Timotheï Xavier Marquez: It's not arrogance, it's just destiny   

Revenir en haut Aller en bas
 

Timotheï Xavier Marquez: It's not arrogance, it's just destiny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Remember That Day :: || Tell me about yourself || :: Vos papiers, S'il vous plait; :: Présentations validées-